AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 under the sun set [Samuel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: under the sun set [Samuel]   Lun 1 Avr - 15:46

"Allez c'est pas compliqué, tu vises, tu tires et je m'occupe du restes." Amanda poussa un long soupir face à son meilleur ami. Ce dernier avait récupéré une batte et quelques balles du local de sport afin de s'entraîner. Enfin, passer ses nerfs sur quelque chose avec une portée utile. "C'est pour ça que tu m'a trainée au lycée un samedi, pour que je te balance des balles de base-ball en pleine tête ?" répondit Amanda qui semblait hors de son élément sur le terrain de sport. Ramsey soupira puis finit par lâcher la batte pour se diriger vers son ami et l'aider à se positionner en la manipulant gentiment. "J'ai besoin de passer mes nerfs sur quelque chose et j'ai besoin d'améliorer mes statistiques alors oui, je t'ai trainée ici, un samedi matin, pour échanger quelques balles." L'adolescente fit la moue avant qu'un petit sourire n'étire ses lèvres glossées. Elle posa sa main sur le torse du jeune homme qui s'arrêta, surprit. "Tu sais il y a d'autres moyens tout autant physique pour..." reprit elle tout en faisant monter sa main sur le torse de son meilleur ami. Ce dernier leva les yeux au ciel et prit la main d'Amanda dans la sienne pour la remettre dans sa position précédente. "Pas d'humeur Amanda...et puis t'es pas vraiment mon genre tu sais." La brunette prit un air faussement vexé et lui donna une tape sur l'épaule. "C'est petit Ramsey...tout comme une certaine partie de ton anatomie." "Haha très drôle, mon dieu je suis blessé regarde moi. Sérieusement Amy...fait ça pour moi, et je te le revaudrais : ce que tu veux, quand tu veux." "Promis." Le brun acquiesça. "Promis." Amanda sembla réfléchir pendant plusieurs minutes avant d'acquiescer. "Met toi en position cow boy." dit elle mais Ramsey l'avait devancée, rejoignant la base et reprenant la batte, se mettant à son tour en position. Pendant une bonne vingtaine de minutes ils s'échangèrent les balles. Amanda n'était vraiment pas douée et ce qui à la base devait être un exercice se transforma en un jeu assez rapidement qui laissa les deux adolescents mort de rire et à bout de souffle. Ils passèrent les dix minutes suivantes allongés l'un à côté de l'autre dans l'herbe, profitant du soleil et du beau temps qui n'allait pas durer. "Je peux te poser une question ?" "De toute manière si je dis non tu vas me demander quand même alors..." répondit il, l'enjoignant à continuer d'un geste de la main. L'adolescente se mordit la lèvre avant de se lancer. "Tu ne me trouves pas jolie ?" Ramsey fronça des sourcils et se retourna pour faire face à sa meilleure amie. "Tu es magnifique Amy...c'est quoi cette question ?" "C'est juste que...tu sais comme tout le monde pense qu'on est ensemble et on délire bien tous les deux et...enfin t'as été mon premier baiser..." répondit elle en baissant le regard. Ramsey se mordit la lèvre puis prit le menton d'Amanda entre deux doigts pour croiser son regard. "Si je pense que tu vas dire ce que tu vas dire alors non, ce n'est pas toi. Je t'aime oui, comme une amie et même si à nous deux on pourrait régner sur le monde je..." Soudain son rythme cardiaque s'accéléra. La grande révélation, peut être que maintenant c'était le bon moment. Ou pas. "Je crois que je suis gay." finit il par dire après un court silence. Amanda fronça à son tour des sourcils, ne s'attendant pas vraiment à ce que leur discussion prenne cette tournure. "Gay comme je me ferais bien Ryan Gosling ou..." "T'en connais beaucoup des nuances de gay toi ? Gay comme dans...gay !" répondit il en se redressant. Sa meilleure amie s'agenouilla à ses côtés et posa sa main sur son épaule. "Désolée c'est juste...je crois que je m'y attendais pas. Mais ça expliquerait pourquoi t'as pas essayer de coucher avec moi depuis tout ce temps." dit elle sur le ton de la rigolade. Ramsey la regarda et ne pu garder son sérieux bien longtemps, partant à son tour dans un fou rire. "Tu m'aimes toujours ?" demanda t'il d'une petite voix. L'adolescente leva les yeux au ciel et lui donna une tape sur le front. "Bien sûr que oui crétin, tu me désespères tu le sais ça ?" Elle se leva, époussetant la terre sur ses vêtements. "Va ranger tout ça et je te paye le café, et je veux tout savoir..." dit elle avec un clin d'oeil. Ramsey sentit sa gorge se nouer un peu mais acquiesça, se redressant à son tour pour rassembler les affaires et retourner dans le lycée. Une fois à l'intérieur il prit le chemin du local sportif mais prit dans ses pensées, il ne fit pas attention à la silhouette qui se dirigeait vers lui mais poussa un cri digne d'un film d'horreur quand l'homme s'adressa à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Praeger

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Lun 1 Avr - 18:18



De manière générale, c’était lui qui acceptait de faire office de pion pour les lycéens devant effectuer leurs travaux d’intérêt général au vu de leur comportement. Mais plutôt que de les faire retirer les chewings gum des tables de biologie ou rédiger trois cent lignes sur l’importance de ne pas fumer dans les toilettes, il essayait toujours de faire quelque chose d’utile. Cette fois-ci, il les avait entraîné avec lui dans la distribution des restes de la cantine auprès des familles défavorisés afin qu’ils soient tout un chacun confronté à leurs privilèges et réévaluent leurs attitudes. La plupart du temps, lorsque les élèves punis étaient sous la surveillance de Samuel, plus de la moitié d’entre eux ne revenait pas un samedi matin. Il estimait ainsi que c’était une réussite. Cela était d’autant plus une réussite qu’il avait convaincu Leroy Hawkins de venir avec lui l’après midi même donner des cours de sport aux plus jeunes enfants. Certes, ces derniers allaient à leur propre école mais cette dernière n’était pas dans les petits papiers de la communauté urbaine et leur terrain de sport servait davantage comme lieu de rencontre entre dealers et junkie. Rien de bien sain donc. Ils leurs avaient donc proposé de venir au sein du Chicago High School où les deux jeunes gens leur apprendraient les bases du base-ball. Leroy ne faisait certes pas parti de l’équipe mais il en connaissait les règles et les gestes grâce à son grand-père. Que demandait le peuple. « Je te laisse te charger des jeunes. Je vais chercher le matériel et je reviens. » lui avait-il assuré en s’éloignant dans les couloirs déserts et sinistres du lycée.

Il y avait bien une raison pour laquelle autant les étudiants que les professeurs évitaient au maximum l’établissement scolaire lors des week-ends ou des vacances. Il n’y avait rien de plus sinistre et inquiétant que des locaux déserts alors que d’habitude ils étaient remplis de cris, de bousculades et d’histoires par centaine. Samuel accéléra le pas pour rejoindre le plus vite possible ses apprentis du samedi et fronça les sourcils en remarquant une silhouette se glissant dans le local sportif. Ce n’était définitivement pas une silhouette connue : trop petite pour un professeur de sport. « Hey toi ! » lui hurla-t-il dessus. Loin de l’accuser de quoi que ce soit, s’il voulait voler du matériel sportif, bien grand lui en faisait. Au moins c’était une activité saine. Mais cela demeurait dangereux. La silhouette hurla de peur, faisant sursauter le professeur lui-même. Il n’aurait jamais imaginé pouvoir terrifier quelqu’un à ce point. On l’avait traité de beaucoup de chose par le passé mais certainement pas de quelqu’un de terrifiant. Encore que son miroir le lendemain de la fête de Noël puisse en témoigner autrement. « Pardon. » s’excusa-t-il en se rapprochant de ce qui était clairement un élève. « Je ne voulais pas t’effrayer, Ramsey. »

Ramsey Mars. C’était un élève dans la moyenne qui avait l’avantage de ne pas se faire remarquer et que le professeur appréciait pour son calme et son intelligence. Il avait récemment rejoint l’équipe de base-ball et même s’il n’aurait pas parier sur lui de prime abord, il se révélait plutôt bon, assimilant rapidement les techniques de base même s’il y avait encore beaucoup de chemin à parcourir. Tout le monde n’était pas né avec une batte dans la main. Un large sourire se posa sur les lèvres de Samuel alors qu’il observait ses grands yeux bleus s’écarquiller comme ceux d’un animal pris dans les lumières d’une voiture au plus sombre de la nuit. L’effrayait-il encore ? Il posa la main sur son épaule pour éviter qu’il ne s’effondre par une crise cardiaque. Il imaginait ce qu’il devait ressentir : se faire prendre la main dans le sac par son professeur, aussi compréhensif soit ce dernier, n’était pas chose aisée. « Tu viens t’entraîner ? » Mais il réalisa qu’à son âge, ce n’était pas nécessairement pour le sport qu’il pénétrait dans un endroit désert. Il jeta un coup d’œil alentours, cherchant une autre silhouette dans les environs. « A moins que … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Lun 1 Avr - 22:18

"Nom de..." laissa échapper Ramsey en reconnaissant son professeur de sport. Il passa une main sur son front en soupirant, sursautant malgré lui lorsque Samuel posa sa main sur son épaule. Oh oh. A sa question, le lycéen fronça des sourcils, ayant besoin de quelques minutes avant de se souvenir qu'il avait toujours la batte dans sa main. "Oui oui...j'avais besoin de me défouler, quoi de mieux que de donner des coups dans une balle pour faire ça hein ?" répondit il avec un petit sourire nerveux. Il jeta un discret coup d'oeil sur la main de son professeur, toujours posée sur son épaule. Il surprit son regard et là encore il lui fallu quelques secondes avant de rattraper le train en marche. "Oh non je suis tout seul, enfin non. Mon amie Amanda m'attends sur le terrain...pas pour vous savez quoi mais..." Il agita la batte. "Le baseball c'est pas vraiment en sport de solitaire." Oh mon dieu encore une platitude comme ça et je m'enfonce dans le sol et je cherche du pétrole.

Ramsey réagissait comme une ado en fleur face à son coup de coeur et il détestait ça. Les papillons, son coeur prêt a exploser dans sa poitrine et tous les clichés du genre. Ce n'était pas lui ça, il avait la réplique facile, parfois intelligente, souvent taquine. Sauf qu'avec le prof il perdait tous ses moyens. "D'ailleurs je devrais peut être y aller, elle doit m'attendre et si je n'y retourne pas vite..." Il ne termina pas sa phrase, faisant comprendre d'un regard ce qu'il risquait de lui advenir s'il ne revenait pas incessamment sous peu.

Sauf qu'il ne bougea pas et resta planté sur place, comme s'il était soudainement collé au sol. Et surtout parce que Samuel portait une tenue prêt du corps, et que ça valait sérieusement le détour. "Vous avez besoin d'un coup de main ?" demanda t'il sans vraiment y réfléchir. Ramsey voulait à tout prix voir son professeur, de dos, pour des raisons que je ne pense pas devoir expliquer ici. "Tant qu'à être là autant être utile...et puis comme ça, même si je ne suis techniquement pas censé être là un samedi, peut être que vous pourrez oublier que j'étais là et on ferait comme si de rien ne s'était passé ?" demanda t'il tentativement. De mieux en mieux, tentative de corruption maintenant, vraiment Ramsey ? Tu te ramollis mon gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Praeger

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Mar 2 Avr - 19:55

Samuel remarqua immédiatement la nervosité soudaine du jeune lycéen et ne put s’empêcher de s’en amuser davantage. Comment le lui reprocher après tout ? A sa place, il l’aurait été tout autant, quant bien même ses intentions eurent été pires et Dieu seul savait qu’elles ne l’étaient pas le moins du monde à l’époque. Il retira sa main et croisa les bras, attendant des explications qui ne comptaient en définitive pas. Si Samuel tiqua lorsque l’adolescent lui indiqua être avec son amie, il n’en montra rien pour la simple et bonne raison qu’il n’avait pas à tiquer et que cela ne devait pas le concerner. Il existait des professeurs au sein de l’établissement qui s’intéressaient particulièrement aux histoires de cœur de leurs élèves, préférés ou non, et qui les suivaient comme ils pouvaient suivre Dallas ou Melrose Place, ou il ne savait quelle série était à la mode en ce moment chez les « d’jeunes ». Cette information avait été en quelque sorte une révélation pour le jeune arrivant et avait créé un mal être certain en s’imaginant sa professeur de français discuter à bâtons rompus du couple formé avec Cheryl ou Karen selon l’année comme elle le faisait aujourd’hui. Ce n’était pas une relation saine et Samuel n’était pas un de ces professeurs-là. Il ne regardait pas la télévision et vivre par procuration ne l’intéressait pas davantage. En y réfléchissant bien, sa propre vie était un soap à elle toute seule. A quoi bon en rajouter ? « Tu devrais la retrouver oui. Je n’aimerai pas qu’elle ne m’en tienne rigueur. »

Il lui adressa un clin d’œil avant de passer devant lui et de pénétrer dans le local sportif, récupérant l’ensemble du matériel nécessaire. Il retroussa son nez en récupérant les dossards qui commençaient à dégager une odeur particulière. A tous les coups, c’était une fois de plus Jackson qui les avaient utilisés et ne les avait pas mis en machine. Il roula des yeux vers le ciel et les fourra dans son sac avec l’ensemble des balles présentes. Il les ramènerait chez lui et lancerait une machine, ce n’était pas bien compliqué. Alors qu’il se baissait pour récupérer les gants traînants par terre et non rangés avec les autres, il se redressa pour poser son regard sur Ramsey. « Encore là ? » Il éclata de rire en secouant négativement la tête face à la proposition du jeune homme. Il pensait avoir été clair avec ses élèves sur le sujet. Il n’était définitivement pas ce genre de professeur. A être corrompu et à rapporter. « Si tu veux venir apprendre les bases de ton nouveau sport favori à des gamins des bas quartiers, tu es le bienvenu. » Il finit de ranger les affaires dans les différents filets avant de prendre les sacs et de les poser lourdement sur ses épaules. « Que tu viennes ou pas, ça ne changera rien au fait que je ne vois pas le moins du monde de quoi tu veux parler. » Il fronça les sourcils de manière amusée et entendue en passant à côté de lui : « Qui était où et quand ? »

Il commença à s’éloigner tranquillement, ne prenant pas garde au fait que Ramsey le suive ou non, et se retourna afin de lui lancer une balle molle par-dessus l’épaule, vérifiant tout de même qu’il puisse la rattraper sans encombre. « Mais si tu veux impressionner et attendrir ta belle, il me semble que venir m’aider serait un bon plan. » Il lui adressa un large sourire avant de parcourir le chemin qui les séparait du terrain de base ball passant par les vestiaires. Il ne voulait pas le dire mais son cœur était quelque peu gonflé de fierté à l’idée que Ramsay prenait la chose sérieusement même si c’était pour parvenir à ses fins. Cela l’étonnait. Certes il ne le voyait pas comme un tombeur mais utiliser le baseball était toujours en faire. Il était sérieux sur ça et il avait réellement besoin de joueurs impliqués à défaut d’être doués. C’était une bonne base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Mer 3 Avr - 14:39

Ramsey suivait les gestes de son professeur avec attention, comme hypnotisé. Il y avait comme une grâce en lui, une attitude qui transparaissait dans ses gestes, la manière dont il marchait, ou comment ses fesses se...okay, mieux valait s'arrêter là pour sa santé mentale. Il hocha la tête d'une manière entendu, remerciant quiconque se trouvait là haut d'avoir un professeur aussi cool que Samuel. Il était encore dans ses pensées, pesant le pour et le contre quant à sa proposition et manqua donc de se prendre, une nouvelle fois, une balle en pleine tête, la rattrapant au dernier moment. C'était pas si bête que ça de rester, mais pas pour Amy qui s'en foutait comme de l'an 40. Non, il avait une autre cible. Une cible inatteignable certes, mais quand même. Et puis il n'avait pas grand chose à faire en ce matin, à part trainer chez lui à écouter du rock trop fort et en faisant du air guitar dessus.

"Attendez ! dit il en rejoignant le professeur en plusieurs foulées, récupérant au passage un des sacs qu'il passa sur son épaule. "Mais ce n'est pas pour Amy...mon amie...c'est juste...une amie." justifia Ramsey, même s'il n'avait pas besoin de le faire, il voulait juste que Samuel sache. Une fois arrivés sur le terrain, le lycéen s'excusa auprès de son professeur et rejoignit sa meilleure amie qui l'attendait bras croisés à côtés des gradins. "Non." Sachant que la négotiation allait être des plus dures, Ramsey plaqua le plus beau de ses sourires sur ses lèvres et feignit l'ignorance. "Tu ignores ce que je vais dire." Oh non, je sais très bien ce que tu vas dire et ma réponse est non. On ne reste pas, on a un café à boire..." dit elle avec un regard entendu. Ramsey ouvrit la bouche sans rien dire durant les premières minutes, tentant de trouver une explication valable qui pourrait convaincre la brunette. "Ca on peut toujours en parler plus tard...c'est juste pour ce matin, et ça va être drôle c'est promis. S'il te plait..." dit il en lui faisant le regard du chiot abandonné. Amanda détourna le regard, secouant la tête de plus belle. "Non non non, je ne vais pas te lâcher sur ce coup là, toi et moi on a rendez vous avec un café, fait pas ta mauviette Mars." "Mais je fais pas ma mauviette, sinon tu crois que je te l'aurais dit ?" Amanda plongea son regard noisette dans le sien. "Tu pourrais très bien me l'avouer pour ensuite te rétracter et qu'on n'en parle plus jamais. Tu m'a déjà fait le coup mais cette fois ci je te tiens et je ne te lacherais pas." Ramsey soupira, ce n'était pas l'endroit pour expliquer à sa meilleure amie que l'objet de son affection se trouvait à quelques mètres et que passer du temps avec lui, surtout pour aider des gamins, ça le ferait probablement remonter dans son estime et peut être plus...

"Tu sais quoi, je ne vais pas perdre mon temps avec toi, quoi que je dise tu vas rester ici avec ton cher professeur et sa tripotée de gamins. Tu sais où me trouver, quand tu auras retrouvé ta virilité vient me voir qu'on en parle, comprit ?" Ramsey acquiesça, glissant ses mains dans ses poches, n'appréciant pas qu'ils se quittent ainsi. Ils n'était pas fachés fachés mais le lycéen sentait bien que sa camarade était déçue. Cette dernière se retourna, prenant le chemin du parking avant de s'arrêter et de revenir sur ses pas. "Ote moi d'un doute Ramsey...ce n'est pas lui qui..." Danger, danger, danger. Toutes les alarmes se mirent en route dans l'esprit de Ramsey. "Mais pas du tout...il est beaucoup trop vieux, et probablement hétéro...et pas mon genre du tout." répondit il. Amanda jeta un coup d'oeil au professeur avant d'acquiescer. "Tu sais où me trouver idiot." finit elle par dire après quelques minutes, partant pour de bon cette fois ci vers le parking.

Ramsey poussa un soupir, se détestant de mentir à la jeune femme ainsi, mais c'était pour son bien. Il se retourna et rejoignit le groupe qui formait en cercle au centre du terrain. Il savait ce qu'elle lui dirait s'il venait à lui avouer qu'il avait une attirance pour son professeur, que ça ne mènerait nulle part et qu'il perdrait son temps, mieux valait qu'il choisisse quelqu'un à son niveau. Sauf que Ramsey n'avait pas choisit Samuel, ses stupides hormones avaient fait ce choix pour lui. Arrivé à la hauteur du professeur, il échangea un regard avec lui avant de regarder la dizaine d'enfants face à lui. Ramsey n'avait jamais fais de baby sitting, jamais encadré une quelconque activité avec des enfants. Ce qu'on ferait pas pour passer du temps avec son coup de foudre..."Alors, qu'est ce que vous voulez que je fasse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Praeger

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Dim 7 Avr - 14:10

Samuel acquiesça de la tête lorsque Ramsay s’excusa auprès de lui. Il était tout bonnement ravi de la tournure des évènements et du fait que le jeune homme avait décidé de sacrifier deux heures de son samedi pour le consacrer à du bénévolat auprès de jeunes en difficulté qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam. En plus de Leroy, cela faisait deux personnes auprès desquels ses prêches avaient fonctionné et l’aidait à croire chaque jour davantage qu’on pouvait changer l’humanité à son maigre niveau. Il jeta un furtif coup d’œil sur la personne qu’il rejoignait et avec qui il discutait dans les gradins. Amy, une simple amie d’après lui. Il lui semblait l’avoir croisé de temps à autres dans les couloirs mais elle n’était pas une de ses élèves, peut être d’Ana. Mais en y réfléchissant bien, il lui semblait bien les avoir vus ensemble par le passé dans le bâtiment. Sans qu’il n’y prête davantage attention évidemment. Du moins jusqu’à maintenant. Alors que les enfants s’enthousiasmait autour de lui et de Leroy pendant qu’ils distribuaient les dossards ou expliquait les règles du jeu, il ne pouvait s’empêcher de jeter des coups d’œil fugace aux deux lycéens un peu plus éloignés. Son regard était comme attiré par ces derniers sans qu’il ne puisse s’en empêcher. Il se contrefichait des amours lycéennes alors pourquoi le fait de penser qu’il faisait un beau couple était comme une petite morsure sur son cœur. Pourquoi cela l’ennuyait-il qu’elle puisse rester ? Parce qu’il aurait un public pour ce match de baseball ? Non, il en avait toujours l’habitude et il tuerait quiconque affirmant qu’il appréciait cette intention. Parce que ce public ne lui accorderait pas la moindre attention ? Non, ce qu’il faisait n’était pas important, ce qui l’était était le résultat de l’action collective. Parce que ce public n’aurait d’yeux que pour Ramsay ? Non. Alors pourquoi ?

Il détourna enfin le regard pour tourner toute son attention vers les enfants qui s’étaient constitué en équipe. « Leroy, tu lances. Les enfants, venez avec moi. Le but est de frapper un coup sûr afin de progresser sur les bases. Si le batteur parvient sur base avant la balle, il est sauf. Si la balle arrive sur la base avant le coureur, il est éliminé. En première base et sur le marbre, il suffit au batteur d'arriver sur la base avant la balle. En deuxième et troisième bases, il faut que le joueur reste en contact avec la base, d'où la pratique des plongeons, tête ou pieds en avant, afin d'augmenter la surface de contact avec la base. » « Comme dans les films ? » « Comme dans les films, Mark. Par contre, faites attention à ne pas vous blesser. Et n’oubliez pas, le plus important, c’est de s’amuser ! » Il leur fit signe de se répartir sur le terrain après avoir bien pris soin qu’ils aient mis leur gant et casque pour éviter de se blesser. Il se redressa à son tour et attrapa son casque, se retournant vers le lycéen qui s’approchait doucement. « Ramsey. Met toi en position de receveur s'il te plaît. » Ce n’est pas qu’il voulait briller ou quoi que ce soit mais il voulait marquer les esprits pour la première balle. Le professeur attrapa le regard de Leroy et un échange silencieux se fit entre eux, déterminant la manière d’envoyer la balle. Leroy n’était pas un spécialiste donc il devrait envoyer les balles facilement. Il pouvait en faire une plus vicieuse pour Samuel.

Le temps que Ramsey s’équipe et se mette en position, le professeur cria ses conseils et ses instructions, se mettant progressivement en place. « Les enfants, quand vous tenez la batte, vous devez le faire à deux mains comme si ces dernières ne faisaient plus qu’une. » Il resserra ses doigts sur l’extrémité de sa batte avant de la placer près de ses épaules et de faire quelques swings pour bien être mis en place. « Détachez les coudes du corps. Pliez légèrement les genoux. Regarder bien le lanceur, avec un seul œil si c’est plus simple et … » Il acquiesça de la tête lorsque Leroy se mit en position et frappa en plein dans le mille. Il fit tomber sa batte et se mit à courir jusqu’à rejoindre la base, y parvenant sans trop de difficulté. Il lança un sourire flamboyant à la troupe d’enfants qui s’ébattaient joyeusement sur le terrain, semblables à de jeunes poussins en panique. Il planta ses mains sur ses hanches et échangea un regard avec Ramsey, lui faisant un clin d’œil. Il avait été comme eux peu de temps auparavant. « Jim à toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Lun 8 Avr - 20:00

Le lycéen acquiesçant, s'équipant comme les enfants avant de rejoindre le milieu du terrain, se préparant à réceptionner la balle. Bien qu'il soit là pour les enfants, Ramsey ne pouvait s'empêcher de penser à Amy. Oh ils ne resteraient pas fâchés bien longtemps, l'un ou l'autre finirait par creuver l'abcès et ils tomberaient dans les bras l'un de l'autre. Il détestait juste ce sentiment qui tortillait son estomac à l'idée qu'il puisse être en froid avec sa meilleure amie. Ou peut être était ce la pensée de leur future discussion qui lui retournait l'estomac ainsi. Il secoua la tête, chassant ces pensées de son esprit et se concentrant sur Samuel qui expliquait le BABA du lanceur, comme il l'avait fait un mois auparavant lorsque Ramsey avait débuté. Et comme lors de ce sours, le lycéen ne l'écouta qu'à moitié, préférant focaliser son attention sur une autre partie de son corps, mise en valeur par la tenue sportive que portait le professeur. Le claquement de la balle sur la batte le fit sortir de ses pensées, il lança un juron dans un murmure et évalua la destination de la balle, tendant sa main pour la rattraper ce qu'il fit, sans la laisser tomber. Il s'était amélioré depuis son premier cours, ça se voyait. Ramsey revint vers Leroy, lui lançant la balle et croisa alors le regard de Samuel qui lui fit un clin d'oeil. Le lycéen lui répondit par un sourire et un hochement de tête, ignorant la douce chaleur qui commençait à l'envahir. Il y avait des enfants, il fallait se tenir. L'exaltation des enfants autour de lui le gagna, l'aidant facilement à concentrer son esprit sur le jeu. Il se remit en position, ne s'éloignant pas trop cette fois ci, sachant que les premiers tirs n'iraient pas trop loin. Chaque enfant passa au poste de batteur, avec plus ou moins de réussite selon les cas. Ramsey vint même à la rescousse de quelques uns, venant leur murmurer quelques conseils à l'oreille avant de reprendre sa place, réceptionnant les balles au fur et à mesure. Non seulement il s'amusait mais il s'entraînait, que demander de plus ? Son regard se porta alors sur Samuel, qui avait fait un tour du terrain et se tenait auprès de Leroy. Il avait bien une petite idée mais c'était une très mauvaise idée. Mauvaise au point que prit dans ses pensées, le brun ne fit pas attention au dernier tir, se prenant la balle au dessous de l'oeil. Heureusement, la demoiselle qui avait tiré n'avait pas tiré trop fort, il n'aurait pas de coquard comme la première fois, mais peut être un petit bleu. Il récupéra la balle et tout en se massant la joue la relança à Leroy, faisant un petit clin d'oeil à la petite fille qui semblait inquiète quant à la réaction du lycéen. Ce dernier l'encouragea et Charlotte tira de toutes ses forces, envoyant la balle plus loin que Ramsey ne l'avait prévu, lui permettant d'atteindre la première base sans problème.

Pendant un petit moment les enfants s'entrainèrent, s'améliorant avec le temps et la pratique. On aurait pu croire qu'au bout d'un moment Ramsey commencerait à s'ennuyer mais ce n'était pas le cas, au contraire, il passait un agréable moment et si c'était majoritairement du à la présence de Samuel, ça l'était aussi grâce aux enfants. Jamais il n'aurait cru pouvoir s'amuser autant, si bien que lorsque Samuel signala une pause d'une dizaine de minutes pour s'hydrater, Ramsey ne put s'empêcher d'imiter le groupe d'enfants et poussa un soupir avant de retirer la casquette et le gant et de se rapprocher de la glacière où se trouvait les bouteilles d'eau. Il en distribua plusieurs aux enfants avant d'en prendre une et de boire une longue rasade, s'essuyant en passant son avant bras sur ses lèvres. Sa joue lui faisant encore un peu mal, il prit quelques glaçons qu'il passa dessus, massant doucement la peau. Samuel le rejoignit quelques minutes après. "Ca fait longtemps que vous faîtes ça pour les enfants ?" demanda t'il après une seconde gorgée, ignorant la vision du tshirt du professeur collé à son torse à cause de la transpiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Praeger

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Dim 14 Avr - 14:14

Le jeune homme ne pouvait s’empêcher de sourire en observant les enfants s’amuser et se donner à 200% sur le terrain de baseball. Bien sûr, d’aucun lui dirait que l’âge d’or de ce sport était passé et que seul le football, américain s’entendait, était le seul et unique avenir de la jeunesse de la nation. N’importe quel père préférait échanger des passes de ballons plutôt que de s’entraîner avec des battes avec son fils. Le sien n’avait pas le dernier pour. Désormais, on se battait pour entrer dans l’équipe de football. Les cheerleaders préparaient leurs chorégraphies pour l’équipe de foot du lycée qui allait braver les autres lycées voisins avec une arrogante suffisance. Les bourses étaient obtenues dans leur grande majorité par les footballers et seuls les meilleurs joueurs de baseball pouvaient espérer récupérer les miettes laissées. Les américains avaient institutionnalisé la finale du Superbowl comme un jour férié et le jour de Thankgsiving, les hommes se mettaient devant un match de football pendant que les femmes préparaient la table ou faisaient la vaisselle. Les marques se battaient pour obtenir telle ou telle star et les journalistes s’arrachaient pour avoir le bon mot de tel sportif. Le temps des Joe Jackson, des Joe di Maggio et autres Ty Cobb n’étaient plus et les White Socks ne remplissaient plus les stades. Pourtant, en observant ces enfants s’amuser et se donner à fond, en posant son regard sur Leroy qui de lycéen délinquant était devenu le grand frère que les garçons s’arrachaient, en regardant Ramsay qui bien que gauche et maladroit n’hésitait pas à s’impliquer dans un sport qui l’avait jusqu’à présent laissé indifférent, le cœur du jeune professeur se gonfla de fierté et d’espoir. Il était persuadé que dans un demi-siècle, quelqu’un se tiendrait à sa place exacte et entraînera celui qui deviendra le George Ruth de sa génération.

« Pause de dix minutes. » Immédiatement, la moitié des enfants protestèrent d’une seule et même voix tandis que l’autre partie se précipita jusqu’aux bouteilles fraîches avec une joie communicative. Il secoua la tête, amusé, et passa la main sur la tête blonde qui passait à côté de lui avant de les rejoindre. Attrapant lui-même une bouteille d’eau, son sourire s’élargit lorsqu’il vint s’installer à côté de Ramsey, ce dernier se malaxant avec des glaçons. Il attrapa la poche de glace des mains de ce dernier alors que le lycéen l’interrogeait et approcha son visage du sien afin d’observer l’état de la joue de son étudiant. « Depuis toujours, oui. » murmura-t-il alors qu’il plissait les yeux, tournant le visage du jeune homme en évitant soigneusement de toucher ce qui allait être un très léger hématome. « Tu as clairement un arrangement avec les balles, toi. Ce serait dommage de gâcher un si beau regard. » Il se redressa et compléta en prenant une gorgée d’eau. « Mademoiselle Lindley me tuerait si je lui abîmais un de ses acteurs. » Il se retourna et posa le regard sur les enfants qui s’égosillaient joyeusement les uns les autres, reproduisant les gestes qu’ils voyaient comme des exploits du haut de leur 1m30.

« Pour répondre à ta question, … » poursuivit Samuel en s’installant sur les gradins histoire de se reposer quelques temps avant d’attaquer une seconde partie qui allait s’avérer tout aussi prenante que la première. « … j’ai commencé à donner quelques cours lorsque je devais avoir ton âge à peu près. Mais pas beaucoup. J’étais un ado comme les autres après tout. Ca a changé après la fac. C’est vraiment là-bas que j’ai pris conscience qu’on ne pouvait pas ne pas agir. Même la plus petite chose pouvait changer le cours d’une vie. Qui sait sur la douzaine d’enfants ici présent, il y en aura peut être un qui va vraiment se passionner pour ce sport et s’y consacrer entièrement. Peut être qu’il deviendra si bon qu’il décrochera une bourse ou qu’il se fera repéré dans quelques années. Peut être qu’en passant ses weeks ends à travailler sa technique, il ne sera pas entraîné dans la spirale de violence de son quartier. Peut être qu’en se défoulant sur le terrain, aucun d’entre eux ne cherchera ce soir à se bagarrer pour montrer qu’il est le plus fort. Peut être que ça renouera le dialogue entre des parents dépassés ou indifférents et leur enfant désabusé. Pas besoin de faire parti de l’ONU ou du gouvernement corrompu, à notre niveau, on peut faire quelque chose. » Son regard se perdit dans ses souvenirs de fac, de Daniel, des violences étudiants, de l’ambiance toujours rebelle des français. S’il avait bien retenu quelque chose de son passage dans ce pays de rêve, c’était que les français étaient certainement le peuple ayant le plus de difficulté avec l’autorité. Mais de la bonne manière. Si seulement les américains pouvaient l’être également de temps à autres et cesser de se regarder le nombril. Il soupira et reporta son attention sur le lycéen. « Mais en tout cas, tu t’améliores. Je suis agréablement surpris. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Mar 16 Avr - 14:48

La réponse de Samuel se perdit un peu lorsque ce dernier s'enquit de la joue de Ramsey qui se figea le temps que le professeur l'examine. D'une parce qu'il ne s'y attendait pas, de deux parce que c'était juste adorable, et de trois c'était aussi une très mauvaise chose. Parce que s'il n'y avait pas eu tout un groupe d'enfants avec eux, Ramsey doutait d'avoir résister à son envie grandissante de sauter sur son professeur. Heureusement pour ce dernier ils n'étaient pas seuls. Ramsey reprit le cours de ses pensées normales le temps d'entendre le blond le complimenter sur son regard. Malgré lui le lycéen se mit à rougir et se détourna quelques instants, le temps de prendre une bonne bouffée d'air et de se calmer intérieurement. Il ne fallait pas non plus qu'il prenne tout ce que lui disait Samuel pour argent contant, ou qu'il y voie des suggestions masquées.

Heureusement, la conversation dévia sur Samuel et son implication avec les enfants. Ramsey resta là à l'écouter mais aussi à le regarder, comme hypnotisé par l'homme, son regard ne quittant pas ses lèvres. Il sentait sous ces paroles un vrai engagement, une réelle envie de changer les choses et pas seulement pour faire une bonne action dont il pourrait se targuer auprès des autres professeurs. Il y avait dans la réponse du professeur une passion qui le rendait encore plus sexy au yeux du brun. Ce dernier n'avait lui même jamais pensé que les choses pouvaient bouger, qu'à une si petite échelle on pouvait faire quelque chose. Et pour dire la vérité, il n'y prêtait pas plus attention que ça, se contentant de vivre sa vie sans trop d'ennuis.

"Oh heu...merci..." répondit Ramsey, réalisant durant la même seconde que Samuel l'avait probablement prit pour un nul de première classe au début, mais au moins les choses s'arrangeaient. "Je ne suis pas sûr que mon oeil dirait la même choses mais ce sont les risques du métier." ajouta t'il avec un petit sourire. Il détourna son regard de son professeur, prenant une longue gorgée d'eau avant de reposer la bouteille sur le gradin derrière lui. "C'est vraiment cool ce que vous faites." reprit le brun après quelques minutes d'un silence relatif alors que les enfants revenaient par poignée vers eux, signifiant que la pause était terminée et que les choses sérieuses devaient reprendre. C'était soit ça, soit affronter une horde d'enfants sur-excités qui avaient besoin de se défouler. Le petit groupe se remit en place, les enfants s'entrainant une nouvelle fois à tirer la balle jusqu'à ce qu'ils maîtrisent pour la plupart ce geste. Ils se séparèrent ensuite en deux équipes, une avec Samuel, l'autre avec Ramsey et ils se lancèrent dans un match durant lequel Ramsey tenta de garder son attention sur le jeu et non pas sur autre chose. Car les paroles de Samuel remuaient dans son esprit, il y avait plus qu'une belle gueule à voir mais un esprit à écouter et ça Ramsey réalisa que c'était loin d'être une bonne chose...un beau physique ce n'est pas unique, mais un esprit aussi passionné et intéressant que le sien, ça ne se trouvait pas à tous les coins de rue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Praeger

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Sam 27 Avr - 14:54

La joie et la motivation des plus jeunes eurent raison de la conversation entre Samuel et son élève, ce que ce dernier regretta quelque peu. Il appréciait le jeune homme. Jusqu’au début de l’année lorsqu’il avait passé les épreuves de sélection pour l’équipe de baseball, il ne l’avait jamais réellement remarqué mais les choses étaient différentes à présent et depuis lors, il posait systématiquement un regard empli de bienveillance à son égard lorsqu’il interrogeait sa classe sur leur leçon. Indubitablement, il sentait quelque chose avec cet élève, en cet élève. Bien sûr, il appréciait chacun de ses élèves, même ceux qui ne cessaient de le défier, cherchant ses limites, même celles qui n’évoluaient guère plus qu’un mollusque fossilisé. En chacun de ses élèves, il était capable de détecter un potentiel, de voir la face qu’ils ne souhaitaient pas révélé. Avec Ramsey, c’était différent cependant. Il y avait en lui quelque chose qui attisait sa curiosité et un potentiel qu’il avait envie de creuser, même s’il ne savait pas encore ce dont il s’agissait. Alors qu’ils poursuivaient le match de baseball dans la joie et la bonne humeur, son regard dériva sur le jeune lycéen, analysant, étudiant chacun de ses gestes. Il avait les bons gestes, la bonne évaluation des distances et des possibilités mais il manquait clairement quelque chose. L’entraînement sans doute. En tout état de cause, il était prometteur et en si peu de mois, c’était quelque chose de remarquable.

La fin du match signa la victoire de l’équipe du jeune Tad qui explosa en un tonnerre de cri et de joie. Samuel éclata de rire et passa la main dans la chevelure en bataille du capitaine adverse en lui assurant que la prochaine fois, il ferait mieux. Il claqua ensuite des mains et fit signe à Leroy afin qu’il reste avec les enfants le temps que Samuel range le matériel. « Ramsey. » Il lui fit un hochement de tête afin que ce dernier se saisisse des différents équipements et vienne l’aider à parcourir les couloirs déserts du lycée. Tant qu’à faire, autant limiter le rangement à un seul aller retour. En chemin, il observa du coin de l’œil le lycéen encore trempé de sueur. « Tu t’es bien débrouillé. J’apprécie réellement ce que tu as fait pour les enfants. Ca signifie beaucoup pour eux et je t’en remercie. » Il rit doucement en rajoutant. « Et j’ai apprécié pouvoir compter sur quelqu’un de mon équipe. Tout seul avec Leroy, je n’aurai pas pu m’en sortir vivant. » Il lui adressa un large sourire en ouvrant la lourde porte métallique qui conduisait au local sportif et en la lui maintenant. Il fit bien attention à bloquer cette dernière pour éviter qu’elle ne se referme derrière eux. Il avait déjà été coincé dans le local et ce n’était pas une expérience qu’il aimerait renouveler de si tôt, quant bien même à force il savait l’ouvrir de l’intérieur. Son épaule n’était pas réellement chaude aux souvenirs.

Il laissa le jeune homme déposer son chargement avant lui et fit une moue dubitative. « Je suis sincère, Ramsey. Tu pourrais devenir vraiment bon. » Et il avait besoin d’un pilier pour cette équipe. Il était persuadé que le jeune lycéen pouvait tenir ce rôle. Il était plus ou moins apprécié et suffisamment neutre pour se faire une place. A cela se rajoutait le fait que Samuel sentait qu’il pouvait lui faire confiance. « Tu manques juste un peu d’entraînement. Tu as commencé plus tard que les autres. Tu as juste un peu de retard à rattraper. » Il déposa à son tour son chargement et se retourna vers Ramsey, plantant son regard sombre dans ses yeux bleus acier, lui faisant ainsi passer le message. Une fois cela fait, il lui fit signe de se diriger vers la sortie et referma consciencieusement derrière eux. « Ca fait longtemps que je ne me suis pas entraîné sérieusement. Ca ne me ferait pas de mal d’échanger quelques balles avec quelqu’un de compétent. Disons le dimanche matin. » Tout en parlant, il resta clairement fixé sur leur direction et ne se tourna plus vers Ramsey jusqu’à ce qu’ils parviennent de nouveau sur le terrain de baseball. Il retrouva un très large sourire à l’idée de la réaction qu’allaient avoir les enfants face à ses prochaines paroles. « Ok, dernier élément d’un bon match de baseball qui se prétend comme tel : rendez vous chez Rosie pour une bonne glace. Tournée générale. » Evidemment, les enfants explosèrent de joie et de cris, s’excitant comme des puces avant de sautiller partout en attendant que Samuel se décide à les rejoindre. « Leroy, Ramsay, merci. Je vous libère. Vous avez vraiment bien joué le jeu. Reprenez une activité normale de jeune. Bon week end. Leroy, que je ne te revoie plus en colle. Ramsay, n’oublie pas ton essai pour mercredi. » Il leur adressa un sourire avant d’hocher la tête et de s’éloigner avec ses mini joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   Mar 30 Avr - 21:55

Ramsey fut bien heureux lorsque le match s'arrêta, suivit de prés par les cris de joie de l'équipe gagnante. Pas qu'il s'ennuyait loin de là, mais il fatiguait un peu et son corps allait probablement lui faire payer cet effort le lendemain. Mais le lycéen s'en fichait éperdument, cette partie impromptue lui avait permis de se rapprocher, un tout petit peu certes, de Samuel, d'en apprendre un peu sur lui, brisant un peu la carapace du professeur pour laisser apercevoir l'homme en dessous. Alors que le groupe d'enfant sautillait tout autour d'eux, encore exités par le jeu, Ramsey en sueur se servit de son tshirt pour le passer sur son visage avant d'entendre Samuel l'appeler. Comme il l'avait aidé au début, il reprit une partie du matériel et le suivit dans le lycée, l'écoutant avec un sourire qui lui allait jusqu'aux oreilles. "C'était vraiment très sympathique...si si vous avez besoin d'un coup de main la prochaine fois, je veux bien me porter volontaire." répondit il alors qu'ils arrivaient devant la porte du local. Ramsey remercia Samuel lorsque il lui tint la porte, lui permettant de rentrer dans le local et de décharger sans délicatesse ce qu'il portait. Il se retourna ensuite vers lui, une main sur sa hanche droite, l'autre sur sa nuque, hochant la tête alors que Samuel le complimentait sur son jeu. Ce n'était peut être pas grand chose pour certains, mais pour le brun c'était beaucoup. Il n'avait pas de figure masculine à laquelle se raccrocher et il était vrai qu'il trainait plus avec les filles que les mecs, pas qu'il n'apprécie pas la compagnie de ces derniers mais les choses étaient ainsi.

Ramsey sortit du local, suivit par Samuel qui refermait à clé la pièce, un peu perdu dans ses pensées. Il n'avait pas vraiment pensé qu'il apprécierait autant le base-ball, sa motivation première ayant été Samuel et l'attirance qu'il éprouvait pour lui. Ramsey ne pouvait nier qu'il prenait plaisir à jouer maintenant qu'il maitrisait les bases du sport et s'il ne se voyait pas sportif de haut niveau, il savait que le base-ball pouvait être la clé vers l'université.

Alors qu'ils revenaient vers le terrain, Samuel, au plus grand étonnement de son élève lui fit la proposition de le retrouver régulièrement pour s'entraîner. Malgré lui, le cerveau de Ramsey se lança dans tout un tas de calculs divers, de questions, à peser le pour et le contre. Car le voir au lycée avec d'autres autour c'était ok, mais être seul avec lui...Arriverait il à rester mettre de ses émotions ? Surtout si Samuel s'acharnait à s'habiller avec des fringues aussi moulantes, c'était vraiment un crime..."Ca serait avec plaisir...enfin je veux dire, si ça peut me permettre de m'améliorer, ça serait bête de refuser." finit il par dire, une fois que ses pensées eurent retrouvées en cours normal et que les deux soient arrivés à l'orée du terrain, alors que le pauvre Leroy gérait tant bien que mal la marée d'enfants qui s'était agglutinée autour de lui. La réaction des enfants à la mention d'une glace fut terrible, et lui fit se demander s'il voulait vraiment des enfants dans le futur, où si être le tonton de ceux d'Amy lui suffirait. Il reporta son attention sur Samuel qui leur annonça qu'ils pouvaient repartir. "Je n'y manquerais pas...encore une fois merci, c'était génial." répondit il, restant planté là, son regard ne quittant pas Samuel alors que ce dernier était avec son groupe et qu'ils partaient chez Rosie.

Ramsey poussa un petit soupir, ignorant la petite voix dans sa tête lui disant que Samuel était inaccessible. Il récupéra ses affaires et prit le même chemin que le groupe, il n'avait pas oublié Amy qui devait encore l'attendre la connaissant. Une nouvelle angoisse lui noua l'estomac, il savait que leur discussion ne serait pas des plus agréables, même s'il ne craignait pas de lui révéler la vérité. Il se demandait cependant s'il devait parler de Samuel ou au contraire, laisser ça de côté...pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: under the sun set [Samuel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
under the sun set [Samuel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avatars 200x320 Xavier Samuel
» Avatar 200*320 Bryce dallas howard et Xavier Samuel ♥
» Le choc des civilisation (Samuel P. Huntington)
» Le lapin ventriloque
» Décapage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H a l f - E d u c a t e d :: Chicago High School :: Extérieurs-
Sauter vers: