AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I have a certain talent in self destruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wade Anderson

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: I have a certain talent in self destruction   Lun 22 Avr - 14:59


Wade Caleb Anderson
27 ans ■ 1er Avril à Chicago ■ Artiste raté/Héritier/Futur professeur ■ Célibataire

    And I won't sit down.

    Dire que je vais maintenant passer mes journées là bas...eurgh, j'en cauchemarde déjà. Je sais que je ne devrais pas me plaindre et que c'est une chance de pouvoir travailler, tout le monde aujourd'hui n'a pas cette possibilité. Sauf que je ne me suis jamais vraiment vu travailler...mais du tout. J'ai toujours pensé que grâce à mon cher paternel, j'échapperais à tout ça et ça a été le cas, longtemps, jusqu'à ce que mon vieux ne se réveille et décide de fermer les vannes. Heureusement pour moi, je peux compter sur un de mes meilleurs amis qui m'a dégoté un petit job de professeur de dessin. Moi qui n'ai connut que des écoles privées, pensions et compagnie, je ne m'attendais pas à...ça. Pas que ce soit vraiment horrible mais j'ai vu mieux, beaucoup mieux. De toute manière, ce n'est pas comme si j'avais un plan b, il va bien falloir que je me fasse à tout ça...

    And I won't shut up.

    Wade se leva comme à son habitude, alors que le soleil était déjà haut dans le ciel. Il vivait une vie des plus agréables, sorties tous les soirs, alcool, drogues et sexe à gogo et ils ne rendaient de compte à personne. Ses parents payaient les factures, sachant pertinemment que Wade n'était pas le petit étudiant parfait dont il rêvait. Ils avaient pensé qu'envoyer leur fils à Paris lui permettrait de se remettre sur le bon chemin, qu'il arrêterait les conneries en tout genre en s'éloignant de son cercle d'amis. Ils n'avaient pas compté sur le fait que Wade était capable de se faire des amis sans problème, où qu'il était, et le jeune homme comptait bien continuer à vivre sa vie ainsi pendant encore un long moment.

    Il se tourna sur le côté, tombant nez à nez avec sa conquête de la veille qui dormait encore à point fermé. Wade grimaça, il n'était pas fan des petits-matins post sex et faisaient tout pour pouvoir éviter ce genre de confrontation. Doucement, il se retourna et repoussa les couverture, cherchant dans le noir ses vêtements qu'il enfila rapidement, en s'efforçant de ne pas faire de bruit. Malheureusement, il avait ramené son coup d'un soir chez lui et, ne souhaitant pas le réveiller, il se leva donc en silence, récupérant ses vêtements qu'il passa avant de prendre la poudre d'escampette. A pas de loup, il quitta la chambre et sortit rapidement de l'appartement, enfilant ses lunettes de soleil alors qu'il se retrouvait dans la rue. Il fallu quelques minutes au blond pour se repérer avant de trouver la bouche de métro la plus proche et d'y aller, prenant la route vers l'appartement de ses meilleurs amis et accessoirement camarades de fac. Parce que oui, si Wade était en France ce n'était pas que pour faire la fête, encore que, non, il s'était inscrit à la fac pour suivre des cours de management mais Wade n'était pas l'élève le plus assidu du monde.

    En un quart d'heure il fut devant l'immeuble de ses amis et appuya sur la sonnette pendant de longues minutes jusqu'à ce que la porte ne s'ouvre. Une fois dans l'entrée, il retira ses lunettes et monta rapidement l'escalier menant à l'appartement de Daniel et Samuel. Il prépara son plus beau sourire et toqua plusieurs fois avant que la porte ne s'ouvre pour découvrir Samuel, pas vraiment ravi de sa venue. "Mon petit blond préféré." dit Wade avec un sourire en quise de bonjour. Sans attendre de réponse il s'avança vers le jeune homme et déposa un rapide baiser sur ses lèvres avant de rentrer dans l'appartement et de se diriger vers le salon. N'allez pas vous méprendre, il n'y avait rien entre Samuel et Wade, même si ce dernier avait tout tenté pour mettre son compatriote dans son lit. Non sans regret, Wade avait accepté le concept stupide de la fidélité et du couple. Beurk. Ils étaient depuis devenus amis et il n'était pas rare que Wade vienne squatter leur appartement pendant toute une journée. "Mais fait comme chez toi." lacha Samuel en soupirant, refermant la porte avant de rejoindre Wade dans le salon. Ce dernier était affalé sur le sofa, pieds sur la table. Samuel leva les yeux au ciel et dégagea les pieds de son ami avant de se planter devant lui. "Laisse moi deviner, tu l'as ramené chez toi ?" Wade, qui avait fermé les yeux, en ouvrit un pour regarder Samuel avant de le refermer. "Je suis si prévisible ?" "Malheureusement oui...t'as besoin d'une aspirine ?" Le blond secoua la tête, pour une fois il n'avait pas la tête en vrac. "J'ai des trucs à faire, tu connais les régles ?" Wade soupira. "Oui maman...t'inquiètes pas pour moi, je compte bien finir ma nuit, fais ce que tu as à faire." Samuel resta encore quelques secondes avant de soupirer une nouvelle fois et de reprendre ce qu'il faisait avant que Wade ne l'interrompe.

    ***

    [color=darkblue]"Arrête de bouger j'ai presque fini..."[color] ordonna Wade à son modèle qu'il s'efforçait de dessiner depuis deux bonnes heures. Le jeune homme qu'il avait rencontré en boite commençait sérieusement à en avoir marre et le blond ne pouvait l'en blâmer mais il avait presque fini, encore quelques coups de crayons sur la feuille et la beauté qui était allongée devant lui serait sur papier pour l'éternité. Oui, Wade se trouvait aussi bon que ça, même si ses dessins n'étaient pas destinés à être exposés dans une galerie. Son modèle lui avait tappé dans l'oeil à la seconde où il l'avait vu, dans le nightclub où il passait la plupart de ses soirées. Il y avait quelque chose chez lui, un truc indéfinissable. Avant même qu'il ait pu s'arrêter, Wade l'avait abordé, lui proposant de faire le modèle pour lui le lendemain même. Il était même prêt à le payer mais le jeune homme avait décliner toute contrepartie financière, lui disant que ça lui faisait plaisir et qu'il le ferait gratuitement. Les voilà donc, Wade concentré sur son oeuvre, son modèle qui s'appelait Adam allongé sur son lit, un vrai appel à la débauche songea t'il un instant avant de se rappeler sa règle concernant ses modèles. Car, aussi difficile que cela puisse être, Wade avait quand même quelques règles qu'il suivait religieusement, du genre on ne mélange pas coke et lsd, ou encore on ne couche pas avec son modèle. Quand bien même ce dernier était charmant et tout à fait son type. Quand bien même lorsque ce dernier vous faisait un rentre dedans qui ne laissait place à aucune ambiguité. Perdu dans ses pensées où Wade luttait contre son désir pour son modèle, ce dernier se leva, rejoignant le blond pour voir où il en était. "Je n'ai pas fini Adam, retourne sur le lit." "Viens avec moi alors." Wade ferma les yeux quelques secondes avant de planter son regard dans les prunelles du jeune homme. "Je ne couche pas avec mes modèles, trop d'emmerdes. Alors tu ramènes ton petit cul sur le lit que je termine et tu pourras partir." Adam eut un petit sourire et jeta un coup d'oeil au dessin, le jaugeant quelques secondes avant de prendre le crayon de la main de Wade. "Il est terminé pour moi." dit il en reposant le crayon sur la petite table à côté du blond. Wade ouvrir la bouche pour protester et Adam saisit cette occasion pour poser ses lèvres sur les siennes, etouffant toute protestation de la part de l'artiste. Pendant ce baiser, le jeune homme fit descendre sa main sur le torse de Wade, la laissant sur un endroit bien stratégique de son anatomie. "Adam..." dit il, comme un avertissement. Ce dernier lui fit un sourire, l'intention dans son regard claire dans ses yeux. Wade se mordit la lèvre avant de prendre le visage de son modèle dans ses mains et de l'embrasser à son tour. "Je vais le regretter..." murmura t'il une fois leur baiser fini, plus pour lui même que pour Adam qui l'entrainait déjà vers le lit.

    ***

    Wade jura alors qu'il essayait de rentrer la carte magnétique dans la serrure, cette dernière dansait devant lui, grâce aux nombreux verres qu'il avait bu ce soir là. Quand enfin, après plusieurs minutes, il parvint à ouvrir la porte, il poussa un cri de triomphe avant d'entrer dans la chambre et de laisser la carte dans la clé. Titubant, il s'avança dans le large salon, enlevant veste et chaussures, les laissant sur le sol alors qu'il se dirigeait vers le mini bar. Derrière lui la porte s'ouvrit, Adam passa sa tête et soupira en voyant l'état de son petit ami. Il aurait du savoir pourtant que Wade ne pouvait s'empêcher de consommer, le blond avait beau lui promettre qu'il resterait sobre cette nuit, il aurait mieux fait de ne pas le croire.

    Wade avait déjà bu une mignonette de vodka et s'apprétait à en prendre une autre lorsque la main d'Adam se posa sur la sienne. "Je pense que tu as eu ta dose non ?" dit il en refermant la porte du mini bar. Wade se tourna vers lui et soupira, comme un enfant à qui on vient de prendre son jouet et il passa ses bras autour d'Adam, collant son corps au sien. Le jeune homme retira doucement les bras de Wade autour de lui sans forcer. La drogue faisait son effet sur l'héritier qui était presque une poupée dans ses mains. Adam supportait de moins en moins de le voir dans un tel état, il avait beau essayer de le faire décrocher, Wade n'en faisait qu'à sa tête. Comme ce soir, Adam n'était pas avec lui, le blond lui avait promit qu'il n'abuserait pas et comme à chaque fois il n'avait pas tenu sa promesse. "Quel rabat joie...t'es chiant quand tu bois pas." "Peut être mais au moins je n'en devient pas pathétique. T'es même pas foutu de passer une soirée sans boire ou te faire une ligne, tu t'en rends compte ?" Wade repoussa Adam et se laissa tomber sur le canapé sans répondre. Même dans son état, il était conscient qu'il brûlait sa vie par les deux bouts et qu'il se dirigeait vers le point de non retour. Mais Adam ne comprenait pas les raisons qui le poussait à agir ainsi. Il était connu pour ça, il avait cette réputation de fêtard capable du pire, mais le pire justement était qu'il en avait besoin. Au fond de lui il ne pouvait pas s'en passer même s'il savait que c'était un mode de vie dangereux qui pouvait lui coûter cher.

    "J'en peux plus Wade. Sérieusement je..." dit il avec une voix chargée d'émotion. Adam arrivait aussi au point de non retour, comme un con il était tombé amoureux de Wade alors que ce dernier l'avait bien mis en garde : ce qu'il avait, ce semblant de relation, ce n'était rien d'autre que du sexe, deux adultes consentants qui s'amusaient et se faisaient du bien, ça ne serait jamais plus. Et Adam avait accepté ses règles, pas prêt de se poser avec quelqu'un sauf que sa vie avait prit le tournant d'une comédie romantique à la noix, que son coeur se serrait à chaque fois qu'il pensait au blond et qu'il le voyait s'enfoncer de plus en plus. Surtout que parfois, Wade se montrait prévenant, attentionné, comme un compagnon le serait à l'égard de l'être aimé. Il y avait quelques instants, un regard, une caresse, des mots qui laissaient croire à Adam qu'il y avait plus que du sexe entre eux, qu'il pouvait espérer autre chose dans un futur proche. Et c'était à cause de ça qu'il s'accrochait, qu'il regardait Wade aller de plus en plus loin, sans arriver à le retenir auprès de lui. "Tu quoi ? Tu savais à quoi tu t'engageais avec moi, je t'ai rien caché, si maintenant t'es pas foutu de te contrôler t'as qu'a te barrer, des comme toi j'en trouve où je veux quand je veux." "T'est vraiment qu'un connard...je sais au fond de toi que tu as des sentiments pour moi, sauf que t'es trop fier ou que t'as trop la trouille pour le dire." répliqua Adam qui se rapprocha de Wade. Ce dernier s'était redressé, avec cette attitude je m'en foutiste qui énervait encore plus Adam. "Tu crois quoi ? Que je ne peux pas vivre sans toi ? Que j'ai besoin de toi ? Oui je t'aime Wade, j'ai pas peur de le dire ni de l'assumer, je t'aime malgré tout et j'ai essayé, j'ai vraiment essayé de supporter tout ça, ta vie, la drogue, l'alcool...j'ai même accepté que tu te tapes d'autres mecs parce que je pensais qu'un jour tu ferais face à tes sentiments et que tu te grandirais une paire de couilles mais je crois que j'ai tort sur toi, et depuis le début." Sa voix, tout d'abord colérique s'était calmée au fur et à mesure. Adam avait prit sa décision, c'était fini cette vie à l'attendre, à le surveiller, finies les heures d'angoisse. C'était douloureux mais il devait mettre un terme à cette partie de sa vie avant qu'il n'en devienne dingue. "T'es qu'un drogué qui préfère s'enfermer dans son petit monde plutôt que d'affronter le vrai, en fait t'es juste un trouillard avec de la thune, qui parle fort et qui prétend tout connaître mais en fait, t'es rien. J'aurais du le voir avant mais j'ai été trop con faut croire. Je plains le prochain qui devra te ramasser dans la ruelle après moi parce que pour moi c'est fini, je me tire." Wade le regarda puis éclata de rire. Il ne prenait pas Adam au sérieux, ce dernier lui avait déjà fait des 'menaces' de ce genre, et puis quand bien même il partirait il reviendrait, le blond en était persuadé. Il ne fit donc rien pour le retenir, n'eut aucune parole pour le faire revenir sur sa décision. Adam soupira puis disparu dans la chambre, n'en ressortant que quelques minutes après avec son sac. Sans un regard ou un mot, il sortit de la suite louée par Wade, claquant la porte derrière lui.

    Wade termina sa nuit sur le canapé, cuvant la drogue et l'alcool ingérés, ne se réveillant que plusieurs heures plus tard. Lorsqu'il alla dans la chambre, il ne retrouva pas Adam. Il ne s'inquiéta pas plus que ça et attendit de prendre une douche et un petit repas avant de l'appeler mais le jeune homme ne décrocha pas. Wade lui laissa alors un message pour s'excuser, lui promettant une nouvelle fois qu'il allait arrêter, qu'il pouvait revenir. Mais Adam ne le rappela pas, ne lui envoya même pas un texto. Plusieurs jours passèrent sans que Wade n'ait de nouvelles d'Adam et il commença à s'inquiéter, hésitant même à appeler la police. Ce ne fut que lorsqu'il revint chez lui à New-York qu'il trouva une lettre que le jeune homme lui avait envoyé quelques jours auparavant. Dedans il lui expliquait que leur histoire était finie, qu'il avait changé de ville, de téléphone, qu'il prenait un nouveau départ et il lui conseillait d'en faire autant. Ce soir là Wade ne se posa aucune limite, consommant comme si c'était la dernière fois, une tentative déguisée de perdre la vie. Sans personne pour le retenir, Wade s'enfonça au fond de ses addictions, n'essayant même plus de masquer sa conduite forçant son père qui avait abandonné à une décision drastique, espérant que cela permettrait à son fils de sortir de cette engrenage. Il lui coupa les vivres, gela ses comptes en banque. Rapidement, Wade du quitter son appartement que son père lui payait et après une douloureuse confrontation avec son paternel, Wade prit le large, s'éloignant d'une famille qu'il avait toujours détestée et qui le ne comprendrait jamais. Il songea un temps rejoindre Adam mais il ne savait pas où il était et il n'avait plus les ressources pour partir à sa recherche. Il alla alors vers le seul endroit où il savait être accepté.

    Et ce fut comme ça qu'il débarqua en plein milieu de la nuit chez Samuel Praeger, un ami de longue date qu'il n'avait pas vu depuis des années et qui serait le seul à pouvoir l'aider...

    And most of all I will not grow up.

    001. Wade est issu d'une famille riche et connue des Etats-Unis, son père contrôlant plusieurs entreprises s'est fait une réputation d'homme d'affaires impitoyable. Il a longtemps cru que son fils pourrait lui succéder un jour mais force est de constater que cela n'arrivera jamais. 002. Wade est addict a pas mal de chose, alcool, drogues, mecs...il a cependant dû mettre un frein à tout ça depuis que son père lui a coupé les vivres, espérant que cela 'réveillerait' son fils et que ce dernier reprendrait sa vie en main. 003. Wade a également perdu le seul homme qu'il a aimé à cause de sa conduite extrême. Adam, ancien modèle pour Wade, l'a quitté après plusieurs mois de relation, ne supportant plus ses excès. Il lui a laissé une lettre que Wade a conservé et qu'il relit souvent quand il n'arrive pas à dormir. 004. Bien qu'il soit plutôt bien fait, sa consommation d'alcool et de drogues a marqué son passage sur son corps. Il a des cernes sous les yeux et à des traces d'injections au niveau de ses bras. 005. Grâce à Samuel qu'il connait depuis plusieurs années, il a pu trouver un logement et un job au lycée où Samuel travaille. 006. Wade a comprit qu'il ne pouvait plus vivre comme avant, et il essaye de changer mais les tentations ne disparaissent pas sur sa seule volonté et il lutte tous les jours. Il pourrait demander de l'aide mais il ne veut pas paraître faible face aux autres. 007. Il a du mal à dormir et peut passer deux jours d'affilés sans dormir avant de sombrer et de passer une partie de la journée à dormir pour recharger ses batteries. 008. Il est ambidextre. 009. De sons éjour en Europe, il a gardé quelques connaissance en français et en espagnol, deux pays dans lesquels il a passé pas mal de temps. 010. Il dessine toujours mais la qualité de son art a pâti de sa consommation de drogue. En effet, ses mains tremblent légèrement et parfois il ne peut même pas dessiner.

    Citation :
      AVATAR : Boyd Hollbrook
      PSEUDO : Cool
      Où avez-vous connu le forum ? Je suis une dinguos qui ne résiste pas à son imagination
      What else ?Je pensais pas qu'il serait aussi mal en point, ça promet XD



Dernière édition par Wade Anderson le Jeu 30 Mai - 15:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Praeger

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Lun 22 Avr - 18:53

Laughing Espèce de tarée quand même.
Wesh coloc' ! 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carson Haynes
Scientific discovery may not be better than sex, but the satisfaction lasts longer.
avatar

Messages : 1373
Date d'inscription : 21/05/2010

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Lun 22 Avr - 19:23

J'aime beaucoup le prénom, beaucoup moins l'avatar... mais re-re-bienvenue Laughing

_________________
    I'll worship like a dog at the shrine of your lies.
    My Church offers no absolutes. He tells me, 'worship in the bedroom.' The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you. I was born sick, but I love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney K. Wells

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Lun 22 Avr - 21:30

bon je sais que j'ai pas fini ma fiche , mais j'ai vu Sebastian de la lumière
et puis c'est un de mes vavas donc je suis fière
bref bon choix de celebrité
*sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Lun 22 Avr - 21:49

*jailaflemmedechangerdecomptebis*

Tarée et fière de l'être XD Je te préviens, Wade il aime bien se promener au 'naturel' dans son appart'

Mais qu'est ce qu'il t'a fait le petit Sebou ? (je viens de regarder Joséphine ange gardien, ça me réussit pas XD). Re-Merki hug

Sont super chouette tes vavas I love you Et merci Wink Et tu peux rester hein, je l'aime bien le petit Jamie el vibrato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney K. Wells

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Lun 22 Avr - 21:51

S'il aime bien se promener au naturel dans sa fiche aussi , je veux bien rester alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Lun 22 Avr - 21:52

C'est bien possible qu'il le fasse plusieurs fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney K. Wells

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Mer 24 Avr - 22:54

Bon bah je m'installe definitivement vu comme ça siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baxter Madden
I'm stuck here in this life I didn't ask for.
avatar

Messages : 926
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 29

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Jeu 25 Avr - 12:49

Ramsey Mars a écrit:
Je te préviens, Wade il aime bien se promener au 'naturel' dans son appart'
Et bien et bien Arrow

Rebienvenue si j'ai bien compris bigheart

_________________

You have your doubts the same way I do. When you're wrapped safe in my love, that's the truth.

We give, we take, we mend, we break and so the cycle goes. We're doing well, we've been through hell, and only heaven knows how far we get to. Thank God I met you though, and if you don't know, just put your hand on my heart. Put your hand on my heart, and I don't have to say it, and I don't have to think it. Just put your hand on my heart, you'd know.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wade Anderson

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Jeu 25 Avr - 22:04

@CheshireCat : Installe toi confortablement je t'en prie Wink

@Corpsie : tu peux venir quand tu veux Wink

Et vi, j'envahis le forum à coup de triple comptes XD

PS : je me lance dans sa présa' d'ici quelques jours Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wade Anderson

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Dim 9 Juin - 9:46

Fiche terminée el vibrato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Dim 9 Juin - 16:24

Validéeee el vibrato
Ca promet comme prof
Revenir en haut Aller en bas
Wade Anderson

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 22/04/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   Dim 9 Juin - 16:28

Ouep, là on le mec pas du tout fait pour ça, mais vraiment pas, àa promet un beau bordel XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I have a certain talent in self destruction   

Revenir en haut Aller en bas
 
I have a certain talent in self destruction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jsépu] Chiousei - Démoniste destruction, seconde spé démono
» la spé destruction dans MoP
» Calmer le zinogre avec destruction ?
» talent pour le marteau
» [talent] charge / attaque chargée / focus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H a l f - E d u c a t e d :: Présentations :: Student cards :: Welcome-
Sauter vers: