AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Did you see the fear in my heart?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel Praeger

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Did you see the fear in my heart?   Dim 4 Aoû - 12:37

Cela faisait trois semaines que le souvenir de Nancy lui avait été lancé au visage sans qu’il ne s’y attende et moins encore qu’il n’y soit préparé. Il avait mis tellement de temps à se reconstruire et en l’espace d’une seconde, elle avait tout détruit. Bien sûr, il ne pouvait en vouloir à Heather. Ce n’était pas de sa faute si elle était la jumelle de la seule femme qu’il ait jamais aimé. Ce n’était pas de sa faute si Nancy avait rompu avec sa famille et n’avait jamais parlé de cette dernière à celui qui voulait la demander en mariage. Ce n’était pas de sa faute si sa jumelle avait décidé de s’ôter la vie alors qu’elle avait tout pour être heureuse. Et ce n’était certainement pas de sa faute si Samuel l’avait prise pour une autre. Malheureusement pour lui, le fait d’embrasser Heather, même si elle n’était pas Nancy et il l’avait ressenti immédiatement, avait ruiné en quelques secondes tout son travail sur lui-même. Les murs s’étaient écroulés aussi facilement qu’un château de carte en bord de plage. Il allait devoir tout reconstruire mais il ne savait pas s’il en avait la force. Il était même persuadé qu’il ne l’avait pas. Après son interlude avec celle qui était devenu le nouveau professeur de sport et le fantôme de son passé par la même occasion, il avait tenté de mener le reste de la journée comme si de rien n’était. Il en avait était tout bonnement incapable. Après à peine deux heures, le proviseur s’était déplacé jusqu’à sa salle de classe et lui avait enjoint de rentrer chez lui. Il avait évidemment refusé au départ mais avait fini par céder.

Malheureusement, la proposition apportée par son employeur n’avait pas été la meilleure. Rester enfermé chez soi, refuser de parler à Wade et passer son temps à boire bouteille de whisky sur bouteille de vodka n’aidait en rien son cœur brisé à ce reconstruire. C’était pourtant son quotidien depuis lors. Il restait debout jusqu’à 5 heures du matin, regardant les photos, lisant les mails échangés et qu’il n’avait jamais eu le courage d’effacer, se remémorant chaque moment de leur histoire, pleurant jusqu’à ce que la fatigue se fasse plus forte et ne l’emporte dans un sommeil tourmenté. Il ne sortait de sa chambre que pour se recharger en alcool et ne se forçait à manger que sous l’insistance de Wade qui ne savait par quel bout le prendre. Le jeune professeur comprenait le regard que son colocataire lui lançait de temps à autre. Même si cela faisait mal. Après tout, il ne l’avait jamais vu dans un état pareil. Samuel avait toujours été celui avec la volonté de fer, l’ancre à laquelle chacun de leurs amis se raccrochait dans la tempête. Fier et droit, il n’avait jamais plié le genou devant la moindre situation. Mais là, il était à terre.

Son colocataire était sorti au plus grand soulagement de Samuel. Il ne lui avait pas indiqué quand il comptait revenir mais le jeune homme en profitait pour sortir de l’atmosphère rance de sa chambre et investir le salon. Les coups qu’il entendit, il crut pendant de longues secondes qu’ils étaient le produit de son imagination ou simplement les battements de son cœur dans sa tête. Il finit par réaliser qu’il provenait de sa porte et poussa un profond soupir. Il ne se sentait pas d’humeur d’écouter le discours du témoin de Jéhovah lui demandant s’il avait accepté Jésus dans sa vie. Passablement agacé par l’insistance des coups, il se redressa et avança d’une démarche mal assurée mais têtue vers ces derniers. Il ouvrit la porte d’entrée à pleine volée, jetant un regard froid d’accueil à son interlocuteur et fut quelque peu décontenancé en découvrant la silhouette de Ramsey face à lui. Restant interdit quelques secondes, il finit par ouvrir la bouche, les sourcils froncés, et lui demande de manière un peu abrupte : « Qu’est ce que tu fais là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Did you see the fear in my heart?   Dim 4 Aoû - 21:04

Ramsey ne cessait de se dire que venir ici était une mauvaise idée. Déjà il était censé être en cours mais l'absence de Samuel, depuis plusieurs semaines déjà, ne cessait de l'inquiéter. Il savait qu'il n'avait pas le 'droit' de s'inquièter pour lui, il n'était que son élève après tout mais...Samuel était plus que ça, il était un chic type et Ramsey ne pouvait s'empêcher de se dire que s'il était arrivé un truc au professeur et qu'il n'avait pas écouté son intuition, étroitement mélé avec son coeur, il s'en voudrait toute sa vie.

Trouver l'adresse de Samuel n'avait pas été très difficile, quand il l'avait ramené, il lui avait dit qu'il habitait dans le quartier. Un coup d'oeil dans le bottin et il avait trouvé son adresse. Cela faisait déjà une semaine qu'il l'avait trouvée, l'ayant même mémorisée, mais il lui avait fallu tout ce temps pour trouver le courage d'y aller. Son imagination était peut être trop dingue, Samuel avait peut être démissionné pour aller vers de plus vert pâturages, et n'était pas, comme Ramsey le craignait, inconscient en plein milieu du salon après une crise d'épilepsie. Oui, Ramsey avait une imagination débordante et ce fut tremblant qu'il toqua plusieurs fois à la porte, jusqu'à ce qu'elle s'ouvre et qu'il ne découvre son professeur. Son regard passa sur ce dernier, prenant en compte son apparence, tellement différente de celle claire et nette qu'il avait au lycée. A la question de Samuel il jura, se disant qu'il venait de faire une belle connerie mais il ne se décontenança pas, au contraire. Il était venu pour savoir s'il allait bien et déjà il était sûr d'une chose, il n'était pas inconscient, mais de là à dire qu'il allait bien... "Je...je suis...je suis venu voir si vous alliez bien..." répondit il d'une petite voix. "Ca fait un petit moment que vous n'êtes pas venu et je...on on commence à s'inquiéter." Il prit son sac à dos pour en sortir un paquet brun. "Je sais pas pourquoi mais...j'ai acheté des croissants." dit il après un silence, tendant le paquet vers Samuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Praeger

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: Did you see the fear in my heart?   Dim 15 Sep - 15:08

Affirmer qu’il était surpris de voir Ramsey ici même était un euphémisme. Plus que surpris, il était pris de court et ne savait pas comment réagir. Une chose était sûre dans ce brouillard d’alcool au sein duquel il naviguait à vue, c’était qu’il n’avait rien à faire là. Les sourcils toujours autant froncés, il le laissa balbutier sans mot dire et sans analyser la situation autrement que par un élève se trouvait devant sa porte avec des croissants. C’était ce que Wade pouvait faire. C’était ce que n’importe quel de ses amis pouvait faire mais certainement pas un élève. Quant bien même il appréciait le jeune homme et ce dernier avait beau être devenu un de ses élèves favoris sur lequel il veillait particulièrement, il n’en demeurait pas moins que la situation le mettait mal à l’aise et qu’elle était assez malsaine pour le coup. Il ne détacha pas son regard de celui azuréen du jeune homme et sentit son ventre gémir d’une manière suffisamment particulière pour qu’il ne coupe court à l’entretien. Il ne se connaissait que trop bien et le fait de se retrouver face au jeune homme n’augurait rien de bon. Ce n’était qu’un enfant et Samuel était davantage affamé que n’avait faim. Il se racla la gorge et s’apprêta à ouvrir la bouche lorsqu’il entendit du bruit dans l’escalier, le bruit caractéristique des talons rectangulaires de sa voisine s’approchaient. Sans réfléchir à ce qu’il faisait, il attrapa Ramsey par le col et donna une profonde impulsion afin de le faire rentrer à l’intérieur et de refermer brusquement la porte derrière lui. Tout en continuant de lui tenir le haut de son t-shirt, il colla son œil contre le judas et lui intima de se taire. C’était effectivement sa voisine qui rentrait paisiblement chez elle, sans jeter le moindre regard vers l’appartement de Samuel et Wade.

« Tu ne devrais pas être là ! » Il se retourna finalement vers son élève pour se rendre compte qu’il le tenait encore, son bras posé contre sa poitrine comme point de soutien. Il se retrouva bête pendant quelques instants avant de finalement le relâcher. Il ne savait pas réellement comment réagir dès lors qu’il oscillait entre la colère et la tendresse pour cet élève qui n’avait après tout que souhaiter savoir si son professeur allait bien. Comment l’en blâmer après tout. Cela faisait des semaines qu’il n’était pas revenu et la culpabilité venait d’être projetée à son visage. Comment avait-il pu les laisser tomber ? Ses élèves avaient besoin de ses cours pour obtenir leur diplôme et partir loin d’ici. Et que dire de son équipe dont les membres avaient besoin d’une bourse d’étude pour aller à la faculté ou n’avoir qu’une échappatoire au quotidien. Il les laissait tomber comme elle l’avait laissé tomber. Il ne valait pas mieux qu’elle au final. Mais pour la première fois de son existence, il avait envie d’être égoïste et de penser à lui avant toute chose. Il secoua la tête et entreprit de garder un ton ferme avec Ramsey. Ce dernier devait savoir qu’il avait commis une erreur, qu’il avait dépassé les limites. « Je sais que ça part d’un bon sentiment, Mars, mais tu n’as rien à faire ici. Je suis ton professeur, pas ton ami. Je n’ai pas besoin que tu viennes vérifier que tout aille bien et m’apporter des croissants comme un amant le ferait. Je suis ton professeur et ton entraîneur de baseball, ça s’arrête là. Est-ce que tu as compris ? »

Il s’en voulait de lui parler assez sèchement mais il était obligé de maintenir cette barrière entre eux. Il était l’élève, il était le professeur. Il devait connaître sa place et elle n’était certainement pas auprès de Samuel à son domicile au petit matin. Il jeta un coup d’œil sur le palier mais fort heureusement, il n’y avait pas personne. Il ouvrit la porte et lui fit signe de la tête afin qu’il sorte en toute discrétion. « Evite de reparaître ici. On se revoit au lycée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Did you see the fear in my heart?   Mer 9 Oct - 15:56

Ramsey ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il se passa lorsque Samuel le reconnu, certainement pas à se retrouver happé dans son appartement de cette manière. Il n'avait même pas entendu le bruit des talons dans le couloir, son esprit entièrement sur Samuel, enregistrant les changements physiques survenus depuis leur dernière entrevue. Ses pensées furent cependant coupées nettes lorsqu'il se retrouva presque collé contre son professeur alors que ce dernier le tirait dans son appartement et refermait la porte derrière lui. Le brun hésitait à prendre une respiration car ce simple geste rapprochait leur deux corps et Ramsey n'étant qu'un adolescent eh bien, il craignait ce que son corps pouvait faire dans cette situation mais à nouveau, alors que son esprit tentait de rester logique et cohérent, le regard de Ramsey fut attiré par les lèvres de Samuel, à portée des siennes. Il suffisait au lycéen de se redresser légèrement pour l'embrasser et pendant une seconde, ce désir le saisit, le poussant presque à le suivre jusqu'à ce que ces lèvres s'agitent et qu'il n'entende la voix de son professeur le ramener à la raison. Et heureusement. Ou peut être pas au vu de ce qu'il disait.

Ce qu'il lui dit fit l'effet d'une douche froide pour Ramsey. Il savait que sa place n'était pas là, qu'il n'avait pas à voir si son professeur allait bien ou pas, ce n'était pas ses affaires et ce n'était pas son rôle. Malgré tout, son coeur se brisa et il se sentit sur le point de pleurer, une boule se formant dans sa gorge. Détournant le regard pour que Samuel ne s'en aperçoive pas, il fixa un point au sol, tout en acquiesçant à la question du blond. Ramsey ne faisait pas confiance à sa voix pour lui répondre. Il risqua cependant un rapide coup d'oeil alors que Samuel vérifiait qu'il n'y avait personne sur le palier et rouvrait la porte. En plus de se sentir stupide, Ramsey se sentait comme...trahi d'une certaine manière. Il avait cru avoir une relation 'spéciale' avec Samuel, ce dernier l'ayant prit sous son aile et lui donnant des conseils lorsqu'il avait besoin d'un coup de main. C'était con, car cette relation, Ramsey réalisait qu'elle était imaginaire, un pur fruit de ses désirs et fantasmes qui ne se concrétiserait jamais.

Sans dire un mot, il se retourna et sortit de l'appartement, rejoignant les escaliers qu'il descendit en vitesse, sans faire attention à ce qu'il faisait. Alors qu'il sortait dans la rue, il réalisa qu'il tenait encore le sac de croissants. Il le jeta dans la poubelle la plus proche alors que les larmes qui menaçaient de s'écouler auparavant coulèrent enfin mais le jeune homme les essuya d'un revers de la main alors qu'il regagnait son logement. Qu'il avait été stupide, faible de croire que quelqu'un comme Samuel pourrait s’intéresser à lui de cette manière là. Il n'avait plus qu'à tout oublier maintenant, alors que la scène ne cessait de se rejouer dans son esprit, encore et encore, comme des coups de poignard frappant sans cesse son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Did you see the fear in my heart?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Did you see the fear in my heart?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Musiques + Nouveauté] Fear, and Loathing in Las Vegas - Let Me Hear Single 07/01/15
» Cadaver Heart
» [Story] Federation of Fear 10
» Team : Heart of Rathalos (ouverte à tous)
» Arcana Heart / Arcana Heart Full (pcb)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H a l f - E d u c a t e d :: Chicago :: Constitution Avenue :: Logements-
Sauter vers: