AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Party time [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Party time [R.]   Mar 27 Mai - 18:44

Charlie avait effectué ce qui occupait désormais la plupart de ses journées : appeler ses anciennes victimes du lycée et s’excuser. Le cas de la matinée était Martin Beresford, qu’il avait chahuté durant toutes les années lycées à cause de son look de geek. Les choses avaient plutôt mal commencées, il s’était présenté, lui avait demandé s’il se souvenait de lui ce à quoi martin avait répondu que oui parce qu’il lui avait pourri la vie. C’est alors que Charlie s’était mis à s’excuser de tout et sincèrement en plus – parce que, bon, il ne l’était pas toujours. Il était bon acteur et certains avaient mérité l’enfer qu’ils avaient vécus (parfois pour de simples mauvais choix musicaux). La discussion s’était adoucie au fur et à mesure. Charlie avait balancé son discours d’homme repentie, d’homme qui voulait être meilleur et qui s’excusait d’avoir été une pourriture qu’il n’avait jamais été meilleur que tout le monde – mais il l’était – Et en toute logique, il aurait dû s’arrêter là puisque tout s’était déroulé à merveille. Mais, Charlie avait voulu aller plus loin et lui demander ce qu’il faisait de sa vie et s’il était toujours fan de ces stupides films de science fiction et il n’avait réalisé que trop tard son erreur que Martin l’avait traité de pauvre crétin raté et avait raccroché. Charlie poussa un soupir, observant son téléphone dans sa main. Idiot. Voilà un de plus qu’il devrait rappeler pour continuer sur le chemin de la rédemption. Il jeta le téléphone sur le canapé et se laissa tomber sur ce dernier. Il se passa une main sur le visage se demandant comment il pourrait occuper sa soirée. Il avait entendu parler d’une soirée, d’une petite fête organisé par quelqu’un qu’il ne connaissait pas mais on l’y avait invité, il avait alors décidé de s’y rendre.



Il était arrivé sur le lieu de la soirée relativement tard. Même s’il s’était ennuyé ferme toute l’après midi, il savait qu’il ne fallait jamais se montrer trop tôt à une fête, leçon apprise durant ses années d’ado. Il se dirigea vers le bar mais plus précisément vers une jolie créature brune. Il se présenta, elle s’appelait Bonnie et jurait avoir 22 ans – il avait tenté de la piéger en lui demandant rapidement son année de naissance et, miracle, la date collait – Il lui offrit un verre, chose idiote étant donné que le bar n’était pas payant mais elle apprécia le geste. Elle l’interrogea : que faisait-il dans la vie ? Charlie y vit l’occasion de briller en révélant être écrivain. Bonnie fit la grimace : elle ne lisait pas énormément, elle n’avait pas le temps. Il lui demanda ce qu’elle faisait et révéla être mannequin et là dans la tête du jeune homme, peu importe si elle ne lisait pas, c’était amplement suffisant. Il passa une main autour de sa taille et lui murmura d’aller dans un coin sombre. Elle eu un petit rire et il pensa que c’était gagné, c’est alors qu’un type s’avança vers eux et bouscula Charlie. Ah, oui. Le petit ami. Charlie s’effaça pour éviter un conflit, mais il était profondément vexé. Pas grave, il y avait plein d’autres filles ici. Il resta au bar quelques minutes à boire sa bière. Il tourna la tête pour voir un type, jeune – trop ? -  Charlie lui fit un signe de tête «Salut, vieux » Qu’est ce qui lui prenait de parler à un type comme ça ? «C’est ta fête ? Je sais même pas qui l’organise… » Est-ce que je suis de trop pensa-t-il, partout autour de lui des jeunes.




[ça fait plus d'une semaine que c'est sur mon ordi, c'est de la merde et on va dire que ça sert d'anecdote pour la fiche de Charlie  siffle Pardon pour le titre  dejadehors  ]
Revenir en haut Aller en bas
Corentin Layton

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/05/2014

MessageSujet: Re: Party time [R.]   Ven 25 Juil - 14:02

Pas qu’il n’appréciait pas d’être ici. Pas qu’il refusait de participer à une soirée quelle qu’elle soit mais il fallait bien avouer que les soirées de son beau-frère n’étaient pas au maximum de la coolitude selon les critères du jeune lycéen, qui lui en savait quelque chose. Pourtant, c’était un tel gâchis. Il y avait tellement de potentiel entre ces starlettes souhaitant devenir la nouvelle Grace Kelly, ces journalistes en manque de scandales à croquer, ces vieux dinosaures qui bien que restant à l’ère du muet en matière de succès cinématographique mais qui n’hésitaient pas à s’afficher avec de belles plantes qui ne manqueraient certainement pas de fondre si elles avaient le malheur de se placer trop près des radiateurs ou encore ces acteurs dont le sourire Colgate Bright dissimulait mal leurs dents qui rayaient les parquets. Comme quoi la musique pouvait tout faire. Quelle idée d’embaucher un jazz-band. Ca pouvait être sympa en début de soirée mais à part parler, qu’est-ce qu’il pouvait faire ? A ce rythme, à 23 heures, tout le monde allait être chez soi, en galante compagnie ou non peu lui importait. Evidemment, il ne lui était pas venu à l’esprit que les soirées d’adulte étaient effectivement faites pour parler et non pour autre chose, ce que les jeunes font.

Il poussa un soupir et promena son regard profondément ennuyé sur la foule l’entourant. Il ne se sentait pas à sa place mais il était tellement rare de voir sa sœur et son époux qu’on lui avait intimé de se rendre à cette soirée. Revêtu d’une chemise pastel aux impressions mayas, d’un jean délavé et de baskets montant d’un vert fluo, il faisait clairement tâche parmi l’assemblée au grand malheur de sa mère qui avait tenté de le convaincre de se changer trois ou quatre fois, en vain. Ses boucles blondes retombèrent sur ses yeux azurs qui répondaient mornement aux coups d’œil réprobateurs et jugeurs de ce qui l’entouraient, le classant sans le moindre doute comme un parasite n’ayant rien à faire parmi eux. Bof, il avait l’habitude d’être le mouton noir de la famille. Sa fêlure même. Il fit signe au barman pour qu’il lui serve un Mojito au pas de course et plongea son désespoir musical dedans. Dieu que ses oreilles saignaient. Même du reggae aurait eu plus de mordant que ce groupe. C’était dire.

Il tourna la tête vers son voisin de droite et trouva un très léger semblant d’intérêt à la soirée. Mâchoire carrée, fossette charmante, yeux bleus délicieux, coupe de cheveux acceptable et un ennui aussi immense que le sien semblait émaner de ce dernier. Il répondit à son salut par un hochement de tête et de verre avant qu’un léger ricanement ne s’échappe de ses lèvres fines. « Si c’était ma fête, crois-moi que tu ne serais pas en train de t’emmerder au bar à boire une bière sans saveur, mon pote. » Il grimaça en terminant son verre et saisit une feuille de menthe en se retournant vers le reste de la salle cherchant des yeux son beau-frère des yeux et le pointa du doigt : « Le coupable, c’est lui. Il bosse à Hollywood qu’il paraît. » Il se tourna vers son interlocuteur, étudiant sa réaction et tentant de deviner les raisons pour lesquelles il se trouvait ici. « J’sais pas pourquoi il est venu se perdre ici. … Et toi, ici. » Il n’arrivait pas à le situer. Trop peu égocentrique pour être un acteur. Trop pitoyable pour être producteur. Définitivement pas un serveur ni un fan. Un plus un peut être ? Il lui avança sa main. « Corentin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Party time [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unicorns party time ∞ [PV: Kanou] [FINIT]
» Los Angeles Clippers Time
» Mahjong Time
» ZELDA The hero of time "le film".
» [ZEN] Time Sieve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H a l f - E d u c a t e d :: Chicago :: Chicago-
Sauter vers: