AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pouring out my heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: pouring out my heart    Dim 12 Jan - 19:41

Ramsey passa et repassa plusieurs fois devant la classe de Carson, s'arrêtant parfois devant la porte, poing levé, s'apprêtant à taper contre avant de se raviser et de reprendre son petit manège. Depuis le club le brun ne se sentait pas bien du tout, et voir Samuel en cours n'aidait en rien merci bien. Il avait séché à plusieurs reprises ses cours, prétextant être malade mais sa mère avait repéré le manège et un savon plus tard lui avait fait promettre de ne pas recommencer. Ramsey avait donc tout fait pour ne plus croiser le blond. Fini le base-ball donc, et dans les couloirs il évitait si possible de passer devant sa classe. En revanche il ne pouvait éviter les cours avec lui mais là encore il avait développé une technique, se calant au fond et ne répondant à aucune question, essentiellement il passait son temps à dessiner sur ses feuilles de cours. Ses résultats commençaient à s'en ressentir et Ramsey connaissait la cause du problème, il ne savait juste pas comment l'affronter. C'est à ce moment là qu'il avait eu l'idée de se tourner vers mr Hayes, ce dernier l'avait déjà aidé quelques temps avant et, en omettant quelques détails, peut être qu'il pourrait recommencer, l'aider à trouver une solution, quelque chose pour endiguer ce qu'il se passait.

Sauf que. Ramsey se trouvait devant la porte depuis une bonne vingtaine de minutes, les cours étaient finis et Carson ne tarderait pas à plier bagage pour rentrer chez lui. Il aurait pu aller le voir avant mais il ne voulait pas qu'on les surprenne ou les interrompe, comme si quelqu'un pourrait deviner en un regard ce qu'il se passait. C'était stupide mais Ramsey ne pouvait s'empêcher d'avoir peur à ce sujet. Cinq bonne minutes plus tard, le brun prit son courage à deux mains et toqua à la porte, s'annonçant auprès du professeur et attendant ce dernier lui donne, ou non, l'autorisation d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carson Haynes
Scientific discovery may not be better than sex, but the satisfaction lasts longer.
avatar

Messages : 1373
Date d'inscription : 21/05/2010

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Lun 13 Jan - 19:14

Alors qu’il terminait tout juste de corriger la dernière copie de son dernier devoir donné, Carson se demanda si tout cela en valait la peine. La majorité de ses élèves n’avait pas prêté attention à son cours – ce qui se faisait ressentir dans les écrits rendus – et ne prendrait même pas la peine de lire ces annotations qu’il prenait le soin de copier dans les marges. Il adorait son job, vraiment, mais parfois il se disait qu’il ne le faisait pour rien, qu’il perdait son temps avec des jeunes cas désespérés. « Si notre futur repose sur les épaules d'imbéciles pareils, j’espère ne pas faire de vieux os, » commenta-t-il, à l’image d’un vieil homme aigri qu’il n’avait pas l’habitude d’être, seul dans sa salle de classe, en rassemblant ses affaires qu’il rangea prestement dans son sac. Il s’arrêta en croyant entendre un bruit de l’autre côté de la porte de la classe, mais une minute passée dans le silence le plus complet lui informa qu’il avait dû rêver. Il se faisait vieux, il devait avoir des hallucinations. Ou peut-être espérait-il secrètement qu’un certain collègue viendrait lui rendre une petite visite sympathique. Sauf que cela n’arriverait pas, n’arriverait plus. Même Analeigh ne passait plus autant de temps qu’avant en sa compagnie. C’était comme si tout le monde s’était donné le mot pour réaliser quel enfoiré il était réellement et le laisser dans la misérable solitude qu’il méritait. Voilà qui n’était pas très gentil de leur part.

Il était en train de nourrir les diverses bêtes qu’il avait installées dans sa salle – et qui effrayaient foule de ses élèves, de manière générale – lorsque plusieurs coups furent frappés à la porte. Il fronça les sourcils en jetant un coup d’œil à l’horloge qui trônait au-dessus de son bureau avant de se diriger vers l’entrée. L’un de ses amis avait-il capté sa détresse et décidé d’apaiser ses souffrances en venant lui proposer une sortie pour la soirée ? Cela semblait peu probable mais il ouvrit néanmoins la porte avec un large sourire engageant. Il s’apprêta à lancer une remarque salace au nouvel arrivant, cependant il eut la présence d’esprit de vérifier l’identité de ce dernier avant de le faire.
« Ramsey ? » Il baissa un regard circonspect sur son élève avant de dégager l’entrée pour lui laisser la place. « Qu’est-ce que tu viens faire ici ? Tu as un problème ? » Sa voix se voulait celle d’un adulte responsable, néanmoins il ne pouvait empêcher une pointe d’inquiétude d’y être lue.

_________________
    I'll worship like a dog at the shrine of your lies.
    My Church offers no absolutes. He tells me, 'worship in the bedroom.' The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you. I was born sick, but I love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Lun 13 Jan - 22:03

Ramsey ouvrit la bouche pour répondre à Carson mais aucun son ne sortit comme si soudainement il avait perdu la capacité de s'exprimer. Non pas qu'il ne faisait pas confiance au professeur, après tout il ne serait pas venu le voir si ça n'avait pas été le cas mais face à Carson il se rendit compte que sa situation n'était pas aisément explicable, quel que soit le sens qu'il prenait. Il acquiesça avant de prendre une inspiration et de se lancer. "Oui, ce n'est pas vraiment la joie." répondit il avant de s'engouffrer dans la classe, profitant que Carson lui ait laissé l'espace pour le faire. Son regard se promena dans la salle, observant les diverses bêtes que le professeur gardait dans sa classe. Ramsey devait avouer qu'elles n'étaient pas des plus rassurantes, et personne n'osait vraiment s'en approcher. Mais il n'était pas venu pour discuter de ça et il se tourna donc vers Carson. Il jouait nerveusement avec ses mains, il avait peur de commettre un impair et de laisser passer le nom de Samuel. Il ignorait tout de leurs relations mais il ne tenait pas à ce que quelque chose lui arrive de part sa faute. "Je ne sais pas vraiment par quoi commencer pour être honnête." Et c'était vrai, tout avait bien commencé, l'histoire d'amour classique pour un ado, enfin classique...tomber amoureux de son professeur arrivait à besucoup de gens, ça rajoutait un peu de tragédie à la chose, l'amour impossible. Et encore, on occultait le fait que Ramsey était attiré par un autre homme, même ça il n'y avait pas encore pensé. Peut être que ce n'était qu'un homme, que Samuel ? Enfin bref, Ramsey était un noeud de questions que Carson pourrait peut être résoudre..."Je...crois que...ce n'est pas vraiment facile à dire..." Tôt ou tard ça allait se savoir mais Ramsey avait toute confiance en son professeur pour lui confier une telle chose. "Je suis gay." lâcha t'il après plusieurs minutes de silence. En venant dans cette classe, Ramsey ne s'était pas vu y faire son coming-out, d'ailleurs il n'avait pas imaginé son professeur être le premier à le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carson Haynes
Scientific discovery may not be better than sex, but the satisfaction lasts longer.
avatar

Messages : 1373
Date d'inscription : 21/05/2010

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Ven 17 Jan - 22:18

Une main enfoncée dans la poche de son pantalon et l’autre maintenue sur le haut de la porte, le professeur laissa entrer son élève et referma derrière lui, pas complètement par souci d’éthique mais suffisamment pour leur conférer un tant soit peu d’intimité. Il fronça les sourcils à son entrée en matière pour le moins peu engageante. Il n’était pas devenu psy du jour au lendemain à la suite de leur dernier entretien en tête-à-tête, il ignorait à quel point il pourrait encore le conseiller, d’autant plus qu’il ne se sentait lui-même pas en état d’aider quelqu’un. Il n’était pas franchement un homme épanoui, dernièrement. Il tâcha pourtant de garder un air optimiste en affichant un sourire encourageant. « Commence par le commencement, ça devrait déjà nous aider. » Il énonçait l’évidence même mais cela avait parfois tendance à être oublié lors des grandes révélations, il en avait fait les frais quelques semaines auparavant, lors d’une confession qu’il n’imaginait alors pas aussi proche de celle qu’il s’apprêtait à recevoir de la part de l’adolescent. Il se souvenait que le lycée était une période difficile, il avait conscience que la situation de Ramsey n’était pas enviable, toutefois il ne s’attendait pas à être gratifié d’une telle gifle si rapidement.

« Tu es… ? » Heureusement qu’il n’était pas assis, auquel cas il aurait sans nul doute basculé en arrière sous le choc. Il aurait pu accepter toutes les confessions, mais pas celle-ci. C’était trop pour lui, il ne se sentait pas capable de le supporter. Déglutissant bruyamment, il inspira un bon coup pour se ressaisir. Maintenant n’était pas le bon moment pour craquer, il se devait de compenser toute la souffrance qu’il se trimballait parce que lui n’avait jamais eu le courage de s’ouvrir de la sorte à quelqu’un lorsqu’il aurait dû le faire. S’il ne pouvait être un exemple pour le jeune Mars, il tâcherait d’être le confident qui le mettrait suffisamment en confiance pour qu’il s’assume et n’ait jamais à vivre dans l’ombre et le déni comme il avait pu le faire, lui, depuis toutes ces années. « Je vois, » finit-il par reprendre après un long silence. « Et donc, quel est ton problème ? » Car aimer les personnes du même sexe n’en étaient pas un, clairement. « Tu es amoureux d’un garçon mais tu ne sais pas si c’est réciproque ? » hasarda-t-il, s’aventurant sur un terrain glissant. Carson Haynes n’était pas homme à donner des conseils sentimentaux, au vu du désastre et du gouffre qu’était sa propre vie sentimentale.

_________________
    I'll worship like a dog at the shrine of your lies.
    My Church offers no absolutes. He tells me, 'worship in the bedroom.' The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you. I was born sick, but I love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Lun 27 Jan - 20:18

A son aveu, Ramsey sentit comme un poids s'enlever de sa poitrine, poids dont il ignorait la présence jusqu'à maintenant. Il avait été tellement prit dans ses sentiments pour Samuel que la réalisation qu'il était gay ne l'avait atteint que récemment. Car si son professeur avait été le premier homme au centre de ses attentions, Ramsey avait longuement réfléchi et réalisé que ce n'était pas juste Samuel qu'il trouvait beau. D'autres hommes l'étaient aussi, mais aucun cependant ne trouvait grâce à ses yeux. Ce qui était en partie son problème, que Carson avait repéré rapidement d'ailleurs. Ramsey était heureux de la réaction de son professeur, s'attendant à du rejet, du dégout mais pas à une acceptation. Chose qui l'emmena à se confier un peu plus, sans pour autant lui révéler toute la vérité. "C'est...heu...un peu ça oui..." répondit il en passant une main nerveuse dans ses boucles brunes. "Enfin je suis presque sûr qu'il ne ressent rien pour moi mais même en sachant ça je n'arrive pas à l'oublier. Comme si j'étais accroché à lui et qu'il pouvait faire ce qu'il voulait je ne l'en aimerai que plus." Et me détesterais dans le même temps. songea t'il sans pour autant oser le dire à haute voix. Il s'installa derrière un des bureaux, laissant son sac au sol. La conversation risquait d'être longue..."Je voudrais juste...je ne sais pas trop. L'oublier, que ça s'arrête, que tout redevienne comme avant mais dans le même temps je ne le veux pas. Il m'a rendu heureux durant tout ce temps et j'ai peur qu'en passant à autre chose je...j'oublie ce que j'ai ressentit pour lui." Amanda aurait peut être été la personne attitrée pour ce genre de conversation, mais Ramsey trouvait qu'il était plus facile de se confier à son professeur, non pas parce qu'il était plus vieux ou plus sage, mais ils n'avaient pas le relationnel qu'il avait avec Amy car il pouvait déjà entendre les répliques cinglantes de la brune et la voir le trainer dans un nouveau club et ça non merci. Le professeur Haynes aurait sûrement une réponse plus appropriée à son questionnement ou au moins il pourrait l'écouter déverser son coeur sans en commenter chaque phrase...contrairement à une certaine demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carson Haynes
Scientific discovery may not be better than sex, but the satisfaction lasts longer.
avatar

Messages : 1373
Date d'inscription : 21/05/2010

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Mar 28 Jan - 22:20

Carson avait bien du mal à se dire qu’il était l’une des premières personnes devant lesquelles Ramsey exprimait son homosexualité, il trouvait cela surréel dans le sens où il n’était rien d’autre qu’un professeur. Un adulte, certes, mais aucunement un proche, il ne voyait pas ce qu’il pourrait apporter à son élève. Le contraire, en revanche, était plus évident. Le jeune Mars démontrait à son enseignant qu’il n’y avait aucune raison d’avoir peur de sa sexualité, seul l’amour était à craindre – de cela, néanmoins, il avait conscience depuis des lustres, raison pour laquelle il ne cherchait pas à le connaître. Le fait de posséder un cœur de pierre l’aidait clairement à l’éviter, en outre. Les sourcils froncés et les lèvres pincées, il l’écouta avec soin, s’avançant lentement de la place à laquelle il venait de s’installer. Il vint poser ses fesses contre la table voisine, ses mains profondément enfoncées dans les poches de son pantalon. Non, il ne voyait décidément pas quoi lui dire. Comment était-il supposé prodiguer des conseils sur un sujet qu’il ne maîtrisait pas le moins du monde ? « Tu sais, Ramsey…, » commença-t-il, se raclant la gorge afin de gagner un peu de temps pour préparer la suite de sa phrase. « Il n’y a rien d’anormal à éprouver tout ça, surtout à ton âge. Je ne sais pas combien de fois tu as pu tomber, euh, amoureux, mais je peux sans peine te dire que ça finira par passer. »

Il se passa une main dans le cou, pour s’occuper mais également pour évacuer le plus discrètement possible cet embarras qu’il ressentait et causé par la nature de leur conversation. « Si ce garçon est incapable de réaliser que tu es un jeune homme intelligent et sympathique, ou que cela ne lui suffit pas, c’est lui qui est le plus grand perdant et, rassure-toi, il y a une explication scientifique derrière ces émotions que tu ressens. » Il n’était certainement pas un expert dans le sujet et ignorait quelles étaient ces-dites explications, cependant il se devait de ne pas le laisser voir par son élève. Il n’avait pas besoin de le voir comme un incompétent alors qu’il semblait lui faire confiance pour recevoir de précieux conseils. « Ton trouble vient de tes hormones qui te jouent des tours et te font croire que c’est l’homme idéal pour toi, ce qui n’est pas forcément le cas. Mon meilleur conseil est de rester loin de lui le plus possible, de couper les ponts. Ce sentiment de manque que tu peux connaître présentement finira par s’estomper. Tu n’oublieras pas ce qu’il t’a apporté, mais sa compagnie ne te sera plus indispensable après plusieurs semaines… » Enfin, il le pensait, il n’en était pas certain à cent pourcents. Mais, de ce qu’il en savait d'après ses expériences personnelles, la distance était la meilleure réponse à tous les maux possibles.

_________________
    I'll worship like a dog at the shrine of your lies.
    My Church offers no absolutes. He tells me, 'worship in the bedroom.' The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you. I was born sick, but I love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Jeu 6 Fév - 22:49

Ramsey écouta Carson, avide d'une réponse qui pourrait régler tout ses problèmes, inconscient que contre l'amour il n'y avait pas grand chose à faire. Il n'interrompit pas son professeur, buvant donc ses paroles mais il réalisa que la solution présentée ne l’emmènerait pas bien loin. "J'ai déjà essayé de moins le voir mais ça ne marche pas." répondit il dans un murmure. Il hésita quelques secondes avant de reprendre. "Il...il est ici et je le vois tous les jours. J'imagine que vous vous en doutez mais je ne suis pas vraiment malade..." En même temps Ramsey n'était pas le meilleur acteur au monde ni le meilleur des menteurs, il se doutait que certains de ses professeurs aient cru à ses petits ennuis de santé. Quand il évoqua qu'il croisait l'objet de son affection régulièrement, le coeur de Ramsey prit un rythme plus rapide. Il craignait plus que tout que Carson découvre l'identité de Samuel, c'était déjà embarrassant de révéler que celui qu'on aimait ne partageait pas vos sentiments, mais si en plus on apprenait que c'était un professeur...il n'avait pas fini d'en entendre parler. Ramsey passa une main dans ses cheveux avant de se redresser, reportant son regard sur son professeur. "Je sais que vous n'avez pas de solution clé en main pour...régler tout ça mais je...je suis content de pouvoir vous en parler, ma mére a déjà assez de problème comme ça et ma meilleure amie serait sur mon dos continuellement si je lui parlais de tout ça." dit il dans un rire. Il lui semblait que cela faisait des siècles qu'il n'avait pas sourit et il se sentit mieux, un peu. "Vous...vous pensez que ça va marcher ?" demanda t'il quelques minutes après, sérieux de nouveau. La vraie question qu'il voulait lui poser était de savoir s'il avait déjà vécu quelque chose comme ça, et si son conseil avait fonctionné mais il avait déjà brisé quelques règles en se pointant chez Samuel et il avait bien apprit sa leçon, on ne l'y reprendrait pas à deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carson Haynes
Scientific discovery may not be better than sex, but the satisfaction lasts longer.
avatar

Messages : 1373
Date d'inscription : 21/05/2010

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Jeu 13 Fév - 19:27

La réponse de son élève le fit se mordiller les lèvres de frustration ; il était décidément incapable de l’aider car il était tout bonnement le dernier être en mesure de comprendre ce qu’il ressentait, pour la simple et bonne raison que lui-même ne s’était jamais retrouvé dans pareille situation. Instaurer une distance n’était pas envisageable ? Il restait cependant un tas d’astuces pour se débarrasser des nuisibles – s’il ne pouvait visualiser la chose avec quelqu’un cher à son cœur, Carson le ferait avec quelqu’un qu’il ne pouvait supporter, comme ce cher Praeger, par exemple. « Il ne faut pas te rendre malade pour ça, ni ruiner tes chances de réussir au lycée. Peut-être qu’à cette minute précise, tu ne peux pas imaginer ton monde tourner autour d’autre chose que ce garçon mais, crois-moi, tu le regretteras si tu ne vas pas au-delà de ce béguin. Tu es quelqu’un de fort, malgré ton jeune âge, et je suis persuadé que tu sauras réglé cela de toi-même, sans casser trop de pots. » Il aurait été mentir que d’avancer que, disant cela, il ne lui sous-entendait pas qu’il n’avait aucun savoir à lui dispenser, qu’il était seul face à son mur. Il voulait l’aider, réellement, du plus profond de son âme, toutefois il n’en avait pas la possibilité. Il n’était pas doué pour ça. Heureusement, les propos de son élève qui suivirent l’apaisèrent et lui tirèrent même un sourire sincère. « Je te l’ai dit, je suis à ta disposition dès que tu en ressens le besoin. La pédagogie ne s’arrête fort heureusement pas à dispenser inlassablement une leçon à des élèves qui n’écoutent qu’à moitié. »

Il accueillit les minutes de silence qui suivirent avec plaisir, son regard clair se fixant sur le carrelage qui recouvrait le sol de sa salle. Il appréciait la complicité créée avec le jeune homme mais la conversation lui faisait un peu peur, il devait bien l’avouer. Elle ravivait son plus grand complexe qui était d’être incapable d’ouvrir son cœur à qui que ce fût. Même à l’heure actuelle, il aurait bien été trop lâche pour oser partager une discussion pareille avec un autre être humain. « Je n’en sais rien, Ramsey. » Il inspira longuement en se redressant et commençant à marcher non loin de la table où il avait pris place. « Je ne veux pas te mentir ou te faire espérer pour rien. J’ignore tout de cet autre garçon et de ce qu’il serait susceptible de ressentir à ton égard. » Le Carson Haynes de dix-sept ans, lui, aurait sans nul doute été intéressé. Il s’arrêta, mains à nouveau dans les poches, et se retourna sur lui, sourcils froncés. « Si tu ne peux pas l’éviter et l’oublier, le mieux est encore de le confronter, de lui parler franchement, de crever l’abcès. Il n’y a rien de tel que l’honnêteté, entre deux personnes. » Qu’il était mal placé pour parler, lui, l’individu le plus fermé de tout Chicago qui avait maintes fois manqué sa chance d’exprimer à un être spécial ce qu’il représentait réellement pour lui.  Il pinça les lèvres en une expression nostalgique avant d’ajouter : « Quoi que tu décides, cependant, ne t’efface jamais devant lui. Ne lui laisse pas l’opportunité de te faire du mal ou de te faire sentir comme si tu ne le méritais pas. » C’était bien là le seul conseil qu’il lui prodiguait ce soir-là auquel il croyait réellement.

_________________
    I'll worship like a dog at the shrine of your lies.
    My Church offers no absolutes. He tells me, 'worship in the bedroom.' The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you. I was born sick, but I love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramsey Mars

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Dim 2 Mar - 22:02

"Vous avez plus confiance en moi que je n'en ai en moi même..." répondit il à son professeur. Cela faisait cependant plaisir de savoir que ce dernier pensait qu'il était fort et qu'il pourrait s'en sortir. Ramsey s'était laissé aller, prit dans sa descente, dans des sentiments qui le blessaient maintenant alors qu'auparavant ils étaient une force pour lui. Maintenant il lui semblait être bloqué, sans pouvoir aller de l'avant. Il le remercia, retrouvant le sourire pour la première fois, un vrai sourire, et pas forcé pour rassurer Amanda ou plaire à sa mère.

Ramsey acquiesça à la proposition de son professeur. Le confronter, dire les choses une bonne fois pour toutes. Y penser, ramenait le souvenir du bar, de ce dont il avait été témoin. Peut être bloquait il à cause de ça, à cause de la douleur que cela avait provoqué, que cela provoquait encore lorsqu'il y pensait comme maintenant. Il secoua la tête, comme si cela pouvait chasser les images de son esprit. Si c'était là la solution miracle à son problème, il tenterait la chose, ou il y penserait au moins. Car trouver le courage d'en parler à son professeur, il n'était pas sûr d'y arriver, après tout ce qu'il avait fait pour l'éviter, cela le rendait encore plus nerveux de se retrouver avec lui. "J'essaierais mais je...je ne sais pas si j'arrivais à lui parler. C'est juste..." Il poussa un soupir, espérant que Carson remplirait le blanc.

"Si seulement il y avait un bouton qui permettait de supprimer toute émotion..." répondit il dans un soupir à son professeur. A chaque fois qu'il pensait à Samuel, il ne pouvait s'empêcher de se sentir au dessous de lui, pas à la hauteur. Il ne pouvait échapper au sentiment d'infériorité qui le prenait et s'insinuait en lui. Tout comme il ne pouvait oublier l'envie qu'il provoquait en lui, un mélange d'émotions conflictuelles qui n'aidaient en rien son pauvre coeur. "Est ce que ça s'arrange qu'on est plus v...plus tard ?" demanda t'il, s'interrompant avant de traiter son professeur de vieux, car il ne devait pas l'être autant que ça. Sa mère lui disait souvent que lorsqu'il serait adulte, il comprendrait mieux les choses, que tout s'arrangeait avec le temps. Force était de constater que leur situation était la même depuis que son père était parti, que sa mère s'accrochait encore au souvenir de leur famille détruite. Il ne voulait pas que ça lui arrive, s'accrocher à Samuel alors que cela ne ferait que le détruire un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carson Haynes
Scientific discovery may not be better than sex, but the satisfaction lasts longer.
avatar

Messages : 1373
Date d'inscription : 21/05/2010

Feuille de personnage
notepad:

MessageSujet: Re: pouring out my heart    Mer 19 Mar - 19:40

Quel genre de professeur ne pensait pas que ses élèves valaient plus que ce qu’ils démontraient au sein d’une salle de classe ? Carson enseignait à Chicago depuis cinq ans, il avait appris à gratter la surface des adolescents qui lui faisaient face jour après jour ; malgré leur réputation, pour la plupart, d’enfants difficiles, il n’avait jamais rencontré de cas désespérés, d’individus pourris jusqu’à la moelle dont l’utilité pour la société était discutable. Il était sans doute naïf de s’imaginer que chaque lycéen étant passé par sa salle de cours avait rencontré un franc succès dans sa vie, mais il aimait à le penser, car chacun le méritait. Sauf exceptions, évidemment, il ne vivait pas dans un monde magique fait d’arcs-en-ciel et de licornes. Toutefois, Ramsey Mars avait sa pleine confiance. Il ignorait encore ce qu’il souhaitait faire après le lycée, mais si le jeune homme venait à choisir la médecine, il n’aurait aucune difficulté à placer son sort entre ses mains. « C’est juste difficile de trouver les mots... » termina-t-il à la place de son élève, sourcils froncés et lèvres pincées en une expression soucieuse. Il devait avoir peur de dire quelque chose de stupide, qui lui ferait perdre la face, qui le ferait se sentir ridicule alors qu’il avait besoin de se sentir fort. Il comprenait cela pour l’avoir vécu peu de temps auparavant. Sauf qu’au lieu de se retenir, il avait débité les pires absurdités dont il avait été capable dans un beau gâchis. Tiré de ses pensées, il échappa un rire jaune dans un hochement de tête. « J’achèterais immédiatement une telle option ! » Même si les émotions douloureuses étaient relativement récentes, pour lui, il aurait donné beaucoup pour retourner en arrière, quelques mois plus tôt, et ne jamais les connaître. Il se portait tellement mieux quand il n’en avait rien à faire de ce que pensait les gens de lui.

Il grimaça de nouveau lorsque Ramsey manqua de le traiter de relique, ou tout du moins de vieux, et rigola, avec plus de chaleur cette fois. Il secoua lentement la tête de gauche à droite.
« Sans vouloir te démoraliser, non, le temps n’aide en rien. L’expérience, un peu, mais en matière de relation, tout dépend de la personne qui se trouve en face de toi, donc tu dois tout recommencer à chaque fois. » A l’entendre, il était presque impossible de remarquer qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il avançait. Le simple terme « relation » impliquait tout un tas de sentiments et d’engagements qu’il ne connaissait pas. Néanmoins, il y mettait suffisamment de conviction pour jeter de la poudre aux yeux de son élève. « Ca n’ira mieux que quand tu auras trouvé la personne qui fera s’envoler tous tes doutes. » Il ponctua sa réplique, pleine de sagesse, d’un sourire en demi-teinte, avant de baisser la tête sur ses mains jointes. « Et que tu ne la laisseras pas partir..., » ajouta-t-il à voix basse, pour lui-même, occultant momentanément le fait qu’il se trouver en présence d’un lycéen, et non d’un confident.

_________________
    I'll worship like a dog at the shrine of your lies.
    My Church offers no absolutes. He tells me, 'worship in the bedroom.' The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you. I was born sick, but I love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pouring out my heart    

Revenir en haut Aller en bas
 
pouring out my heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cadaver Heart
» Team : Heart of Rathalos (ouverte à tous)
» Arcana Heart / Arcana Heart Full (pcb)
» ► You can't break... my heart ! • Olivia Wilde
» [LION HEART] Sanae Challenge ! FUSION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H a l f - E d u c a t e d :: Chicago High School :: Salles de cours-
Sauter vers: